INTERNATIONAL

Fusillade à Marseille: le pronostic vital de l'adolescente "n'est plus engagé"

Marseille (AFP) – Le pronostic vital de l’adolescente de 14 ans grièvement blessée lors d’une fusillade qui a fait deux morts dans la nuit de vendredi à samedi à Marseille « n’est plus engagé », a-t-on appris samedi de source judiciaire.

L’adolescente, victime collatérale de la fusillade, a reçu une balle alors qu’elle se trouvait à une centaine de mètres du lieu de la fusillade, sur le parking d’une cité des quartiers nord de Marseille. « Elle doit être opérée dans la journée mais son pronostic vital n’est plus engagé », a indiqué cette source.

Les deux hommes, dont l’identité n’a pas été révélée, ont été tués par des tirs de kalachnikov vendredi peu après minuit alors qu’ils se trouvaient à bord de leur voiture, sur le parking de la cité Consolat dans le 15e arrondissement de Marseille.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ils ont été victimes d’un règlement de compte entre clans des cités des quartiers nord de la ville. Le ou les agresseurs ont pris la fuite et un véhicule a été retrouvé brûlé dans la commune du Rove, qui jouxte, la cité phocéenne à proximité des quartiers nord. 

Depuis le début de l’année, seize personnes ont été tuées par balle dans l’agglomération marseillaise, la plupart dans des règlements de compte.

Le dernier règlement de compte a eu lieu le 15 juin, dans une cité des quartiers nord (13e arrondissement) où un homme de 23 ans a été abattu par plusieurs individus, touché par un tir en rafale, selon la police.

Mi-juin toujours, deux autres personnes, un homme d’une quarantaine d’années et un homme d’une vingtaine d’années ont été grièvement blessés par balles, dans deux agressions distinctes, dans des cités des 15e et 13e arrondissement de la cité phocéenne.

Fin mai, un homme avait été tué par balle au volant de sa voiture, en plein après-midi dans le 15e arrondissement de la ville alors que son enfant de deux ans se trouvait à l’arrière du véhicule. 

Des policiers sur le lieu de la fusillade le 25 juin 2016 à Marseille. © AFP

© AFP BERTRAND LANGLOIS
Des policiers sur le lieu de la fusillade le 25 juin 2016 à Marseille

Article précedent

Vaea Ferrand est Miss Tahiti 2016

Article suivant

Brexit: "On ne laissera personne nous prendre notre Europe" affirme Steinmeier

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Fusillade à Marseille: le pronostic vital de l'adolescente "n'est plus engagé"