ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Gabilou le 16 avril à l’Olympia

© Facebook Gabilou

© Facebook Gabilou

Le chanteur fétiche de la Polynésie, Gabilou, sera en concert à l’Olympia le 16 avril 2017. La salle mythique parisienne nécessite un gros investissement c’est pourquoi la star a démarré une tournée de financement depuis avril dernier. Prochain stop le 29 juin prochain à la mairie de Punaauia. A moins d’un an de sa date parisienne, Gabilou est déjà très confiant sur la réussite du show.

Gabilou l’avait annoncé, en 2017 il sera à l’Olympia. C’est chose faite puisque la date du 16 avril est bouclée a annoncé le chanteur vendredi sur les antennes de Tiare FM et Radio 1. Reste maintenant à trouver les financements pour se produire dans la salle mythique parisienne. Pour cela, le chanteur préféré des polynésiens a lancé une tournée en avril dernier avec une première date au mois d’avril qui a été un véritable succès. La prochaine est pour le 29 juin à la mairie de Punaauia. Gabilou s’envolera ensuite le 5 août prochain pour la Nouvelle-Calédonie et l’arène Sud de Paita en compagnie de Tapuarii Laughlin, Patrick Noble, Teiva LC, Maruia, Natural Gang et Madame Malo. La même formation se retrouvera également à Faa’a. Gabilou prévoit d’autres événements avec un concert à Papara, et à la Maison de la culture. Pour ce dernier l’artiste a annoncé qui sera entouré de 400 ukulele pour l’accompagner ! Le chanteur prévoit également une vente de t-shirt au prix de 1 000 Fcfp. Tous cela dans le but de récolter la somme nécessaire à l’organisation du concert à l’Olympia. Gabilou est confiant et compte sur sa notoriété en métropole pour convaincre les généreux donateurs.

Jouer dans la même salle que Jacques Brel ou Edith Piaf est un grand moment  pour Gabilou. Passé l’émotion, le chanteur est déjà prêt et sûr de lui pour le déroulé du spectacle. Il s’envolera à Paris en octobre pour mettre le show au point.

Le choix des chansons du spectacle est déjà fait. Il faut dire que le répertoire de Gabilou comporte 1887 chansons. Parmi lesquels Humanahum, « sa chanson fétiche de l’Eurovision », que Gabilou interprète toujours avec plaisir en se remémorant de précieux souvenirs.

Article précedent

120 artisans au Heiva Rima'i

Article suivant

Didier Stéphan ardent défenseur de la formation continue

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Gabilou le 16 avril à l’Olympia