ACTUS LOCALESMUNICIPALES

Gaston Flosse veut relancer Radio Maohi pour les élections

CP/Radio1

En quasi-sommeil depuis plusieurs années, Radio Maohi pourrait renaître à l’occasion des élections municipales. C’est en tout cas ce que souhaite Gaston Flosse , qui lui prépare un nouveau studio au-dessus de son propre bureau.

Au troisième étage de l’immeuble Wohler qui abrite le siège du Tahoeraaa Huiraatira, les travaux vont bon train. Au-dessus du bureau de Gaston Flosse, Radio Maohi s’aménage des locaux flambants neuf, « avec des vitres de 9 mm » selon les ouvriers, pour bloquer le bruit du front de mer.

Radio Maohi, qui dispose officiellement de 5 fréquences (à Papeete, Faa’a, Pueu, Moorea et Raiatea) mais ne les utilise pas toutes, vivote depuis quelques années en diffusant uniquement des programmes musicaux. Mais ça, c’était avant. À l’approche des élections municipales, les ambitions radiophoniques du Tahoeraa se réveillent.

 « Pour l’instant nous essayons de nous installer, le mobilier, l’électricité…et voilà, après, pour le reste on verra, » disait mardi matin Gaston Flosse, qui évoque les moyens modestes de la radio, et dit être à la recherche de bénévoles pour animer l’antenne, puisque Radio Maohi est sur le papier la radio de l’association SOS Radio Maohi.

Mais il a bien l’intention d’être prêt pour la campagne des municipales, et même avant. La radio émettra en français et en tahitien. « Je pense que mi-janvier ça devrait pouvoir commencer à démarrer. »

Gaston Flosse fait mine de ne pas connaître les détails techniques, mais il ne peut ignorer que Radio Maohi est en délicatesse avec TéléDiffusion de France (TDF), qui l’a fait condamner pour impayés mais n’a jamais pu se faire régler la note, même après décision de justice. Radio Maohi n’avait pas non plus payé Télexpert, diffuseur privé chez qui elle s’était dirigée, et racheté depuis par TDF. « Il est hors de question qu’on la rediffuse, dit-on à TDF. Ils n’ont jamais payé leurs diffuseurs. » Seules solutions : avoir ses propres émetteurs, option la plus onéreuse, ou passer en radio web.

 

 

Article précedent

Epidémie de dengue 2 : le compteur monte à  2 212 cas

Article suivant

Agressions sexuelles sur deux fillettes : « C’est un complot ! » dit le pervers

1 Commentaire

  1. MATA
    10 décembre 2019 à 20h42 — Répondre

    AVIS A LA POPULATION DE PPT : munissez vous de vos boules quies car des annonces alléchantes vont pleuvoir d’ici peu et bien que la finalité soit nulle pour le peuple, le candidat F oeuvrera comme à ses habitudes, pour l’intérêt, forcément…..de sa personne. Arrêtons le massacre et le ridicule politique. Dites non à l’homme que la polynésie veut oublier à jamais. La honte de la Vème république. Celui a banalisé le détournement de fonds public. Pésident 4 Never!!!

Répondre à MATA Annuler la réponse.

PARTAGER

Gaston Flosse veut relancer Radio Maohi pour les élections