ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Gaston Tong Sang élu au perchoir

© Nicolas Perez

Gaston Tong Sang a été élu par une large majorité de 38 élus Tapura à la présidence de l’assemblée de la Polynésie française. Les élus Tavini ont voté blanc, ceux du Tahoeraa ont voté pour leur candidate Teura Iriti.

A l’ouverture de la première séance de l’assemblée depuis les dernières territoriales, c’est Geffry Salmon qui a annoncé jeudi matin officiellement la candidature de Teura Iriti à la présidence de l’assemblée. Lana Tetuanui celle de Gaston Tong Sang. Oscar Temaru n’a annoncé aucune candidature. Le leader indépendantiste a uniquement rappelé que la Polynésie française avait été inscrite le 17 mai 2013 à l’ONU, il y a cinq ans jours pour jours. Les élus Tavini se sont ensuite dirigés vers le secrétaire général du haut-commissaire, Marc Tschiggfrey, pour lui tendre le drapeau de l’ONU.

A la suite d’une suspension du président de séance Jacqui Graffe, les élus sont passés au vote. Sans aucune surprise, Gaston Tong Sang a été élu avec la très large majorité des 38 représentants du Tapura. Les 11 élus du Tahoeraa ont voté pour Teura Iriti et les élus Tavini ont voté blanc. Gaston Tang Song est le 75ème président de l’institution. Il entame sa huitième mandature au sein de l’hémicycle, mais la première en tant que président de l’institution. « Une toute nouvelle mission », après trente années de carrière politique, a-t-il affirmé espérant « être à la hauteur ».

Le tout nouvel élu au perchoir a aussi affirmé « aborder » son tout nouveau mandat avec « beaucoup de calme, de sérénité, de paix de respect pour tout le monde ». Il appelle tous les élus à travailler ensemble.

Eliane Tevahitua, l’élue Tavini, dit attendre de voir si le tout nouveau président de l’institution va mettre en pratique ce qu’il a annoncé.

Dès l’élection de Gaston Tong Sang, le leader du Tavini et représentant à l’assemblée, Oscar Temaru, s’est attaqué au casier judiciaire du nouveau président de l’assemblée, condamné en appel en mars dernier pour « détournement de fonds publics ». Le leader indépendantiste s’est amusé de ce que l’assemblée soit devenue « un lieu dangereux ».

Côté Tahoeraa, a contrario, Teura Iriti a dit faire confiance au nouveau président de l’assemblée.

Article précedent

Disparition: David TANE s’en est allé.

Article suivant

Pré sélection des Vahine Ura – Le retour de la sélection nationale féminine Tahitienne.

6 Commentaires

  1. MATA
    17 mai 2018 à 14h17 — Répondre

    Elire les condamnés sur des postes stratégiques quelle belle preuve de changement et voilà une démarche qui permettra de nous sortir de la liste des pays les plus corrompus. Comme quoi le changement ne viendra pas encore. Suite aux dernières nouvelles, il devrait peut-être recruter la directrice du comité des mfr qui est soupçonnée de détournement de fonds public (voler l’argent des enfants c’est pas dégueulasse ça)?

    • Viniura
      17 mai 2018 à 18h40 — Répondre

      Oui, c’est triste. Son passif n’est pas glorieux et le bilan sur Bora Bora n’est pas des plus brillants.

  2. tutu
    18 mai 2018 à 7h45 — Répondre

    GTS Condamné au perchoir ! lol que des corrompus ! c’est beau notre assemblée ! ça en dit long sur l’intégrité du Tapuraa !

  3. Perles
    18 mai 2018 à 8h41 — Répondre

    Voila un homme que je respecte et c’est effectivement le meilleur président possible. Donc bravo GTS.

    • TAATA
      18 mai 2018 à 12h55 — Répondre

      Le meilleur des présidents de l’APF est Marcel TUIHANI …

  4. TAATA
    18 mai 2018 à 12h55 — Répondre

    Comment peux tu respecter un homme qui n’a pas respecter le peuple en se mettant de l’argent dans le fond de sa poche ?

    De vrai mouton hahaha …

Répondre à Viniura Annuler la réponse.

PARTAGER

Gaston Tong Sang élu au perchoir