ACTUS LOCALESJUSTICEPOLITIQUE

Geffry Salmon condamné en appel pour diffamation envers Édouard Fritch

La cour d’appel a confirmé jeudi matin le jugement de première instance de septembre 2018 : Geffry Salmon est reconnu coupable de diffamation envers Édouard Fritch.
Les faits remontent à la campagne des élections territoriales de 2018. À l’occasion d’une conférence de presse, la tête de liste Tahoeraa avait accusé le Tapura d’avoir acheté les voix des électeurs au moyen de subventions et d’aides en matériaux délivrées par le Pays. À l’audience, le 4 septembre dernier, l’avocat de Geffry Salmon avait tenté de minimiser les choses en affirmant que son client s’était uniquement « interrogé sur la sincérité d’une telle démarche ». Mais pour le tribunal, ces déclarations étaient pourtant bien des accusations diffamatoires. Geffry Salmon avait été condamné à 500 000 Fcfp d’amende et à verser 200 000 Fcfp de dommages et intérêts à Édouard Fritch pour « diffamation ». Le cour d’appel vient donc de confirmer cette peine.

Article précedent

Affaire de la maison d’Erima : Gaston Flosse invité, pas squatteur

Article suivant

« Disco Fever » ou la fièvre du samedi soir made in fenua

3 Commentaires

  1. 3 mai 2019 à 5h38 — Répondre

    « …d’avoir acheté les voix des électeurs au moyen de subventions et d’aides en matériaux délivrées par le Pays. » Depuis toujours les aides pré-électorales se sont pratiquées dans notre fenua, les gens quémandent et souvent on accède à leur désirs, une petite aide ça peut toujours aider…mais bon de la à le dire haut et fort sans aucune preuve, effectivement c’est ballot.

  2. Andy
    3 mai 2019 à 6h24 — Répondre

    Ah ces politiciens ! Ils feraient mieux de faire l’amour et non la guerre…

  3. jfmake
    3 mai 2019 à 8h15 — Répondre

    Qui a payé l’avocat de Fritch ?

Répondre à Andy Annuler la réponse.

PARTAGER

Geffry Salmon condamné en appel pour diffamation envers Édouard Fritch