ACTUS LOCALESPOLITIQUE

« Gouvernement de mafieux »: Lurel répond à Temaru

Des manifestants étaient présents à son arrivée © Cédric Valax

Des manifestants étaient présents à son arrivée © Cédric Valax

« Lurel cautionne un gouvernement de mafieux (…) il n’a qu’a s’occuper des guadeloupéens avant de venir en Polynésie« .

Ces propos, on les doit à Oscar Temaru qui dénonçait vendredi dernier la venue du ministre des Outre-mer, appelant à manifester.

Des propos dont le ministre a bien entendu eu écho. Alors quelle est la réaction du premier intéressé ? Cédric Valax a posé la question au ministre des Outre-mer. La réponse de Victorin Lurel :

Une poignée de manifestants étaient présents à l’aéroport pour accueillir le ministre.

Des manifestants étaient présents à son arrivée © Cédric Valax

Des manifestants étaient présents à son arrivée © Cédric Valax

Article précedent

Victorin Lurel s’est félicité du chantier de la prison de Papeari

Article suivant

Les dossiers dont on parle et dont on reparlera...

8 Commentaires

  1. Heiteavaihere
    27 novembre 2013 à 9h52 — Répondre

    Il est vraiment grave ce Oscar, il est d’un lamentable
    Mais il a aucune tenu, la honte de la Polynésie…
    Mea lol !!! ce n’est pas Maohi Nui c’est Tahiti, revois ta géographie pffff !!!!

    Sans parler de toutes les personnes qui cautionnent ses paroles…
    E meamama, a faaraara ta outou mata, pfff !!!

  2. LaVérité
    27 novembre 2013 à 20h25 — Répondre

    C’est toujours le plus idiot des deux qui s’en prend à l’autre.

  3. Heroe Tahiti
    28 novembre 2013 à 8h18 — Répondre

    vous faites pitié VOUS qui manifestez…..à vomir sur vos tronches….et comme MrLUREL dit, c'est celui qui dit ça qui l'est….OSCAR tu fais pitié

  4. 28 novembre 2013 à 15h39 — Répondre

    De tel propos nous permet de dire que nous ne sommes pas murs pour devenir indépendant… N'oublions pas la phrase de Rocard:"Qui pait contrôle".

  5. tupai
    28 novembre 2013 à 12h12 — Répondre

    le ministre cautionne un pourri poursuivi depuis des années pour des affaires de corruption graves, si vous trouvez ça normal alors c’est que vous cautionnez la poursuite des dérives du mafieux en chef, à chacun ses valeurs, je vous laisse les vôtres.
    pour l’instant, il n’est pas question de référendum sur l’indépendance, mais de projet de développement avec l’état, comme le prévoit la réinscription. Le référendum,c’est quand nous serons prêts à subvenir à nos besoins, c’est simple

  6. 28 novembre 2013 à 23h09 — Répondre

    Ma retranscription au mieux de l'audio:
    "Pour celui qui dit çà, euh, euh, prendre ses responsabilités. Et moi je veux pas entretenir, euh, de mauvaise(s) polémique(s). Euh, je trouve que c'est lourd et que c'est très grave. Je suis ministre. On évite (on invite?) tout le monde. De manière républicaine. Et je veux pas et le gouvernement de la république ne veut pas être si j'ose dire mêlé dans ce que nous estimons relever d'un débat politique interne ensuite nous disons il n'est jamais trop bon non plus de poursuivre plus qu'il n'en faut des campagnes électorales c'est mauvais pour le "péï". Je viens d'un pays où on a entretenu comme çà des campagnes permanentes.
    Ce n'est jamais bon çà..".

    1) La mafia n'est rien qu'une mauvaise polémique… ouf!
    2) C'est lourd et très grave… mais pas assez pour saisir la justice. La mafia a de beaux jours devant elle…
    3) Le tout "de manière républicaine": quoi? La mafia républicaine?
    4) Pour lui et le gouvernement de la république, la mafia relève du débat politique interne? Vivement les prochaines élections…?
    5) Eh oui, la mafia à TAHITI relève du niveau de la campagne électorale…
    6) Heureusement que ce n'est que mauvais pour le pays… au sein de la république française où apparemment la mafia compte en francs des colonies françaises du Pacifique dans ce paradis fiscal "sur le territoire national" hohohohohohohohohohoho [email protected]
    PS: Si je me trompe, merci de m'indiquer à quel endroit ou si j'ai mal compris?….

  7. 29 novembre 2013 à 4h05 — Répondre

    ras le bol de leur bêtises , ils ont pas mieux a faire , alors que la population rame , qu'ils relancent l'emploi sur le Fenua . . .

  8. Totara
    29 novembre 2013 à 11h37 — Répondre

    Notre « pei » est tombé bien bas. Honte à nous. Au pouvoir ils n’ont rien fait de bon, en plus ils sont devenus racistes. Vive une nouvelle génération d’indépendantistes RESPONSABLES. Qu’ils aillent au Vanuatu qu’ils prennent pour modèle ………..le kiki dans un bambou ! ! !

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Gouvernement de mafieux »: Lurel répond à Temaru