ACTUS LOCALESSOCIAL

Grève des cantines : Evans Haumani débouté en référé

©DR

Après avoir reculé mercredi en conseil municipal sur la mise en place anticipée de la régie directe du service de restauration scolaire, le maire de Moorea a été débouté jeudi après-midi de son référé demandant d’enjoindre la fédération gréviste Ta’u Tama Here à quitter les lieux et à lui rendre les clefs des cantines.

Le conflit qui oppose le tavana de Moorea, Evans Haumani, à la fédération Ta’u Tama Here continue. Le président de la fédération a été assigné, en référé, jeudi après-midi au tribunal administratif. Le tavana de l’île sœur demandait d’enjoindre le président de la fédération, Heifara Nahei, à restituer d’urgence les clefs des bâtiments et équipements, tels que les chambres froides. Toutes ces demandes ont été rejetées. Le juge considère que les éléments fournis par la commune de Moorea-Maiao : « ne permettent nullement d’établir que le comportement de la fédération Ta’u Tama Here serait en l’espèce constitutif d’une atteinte à la fois grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales invoquées ». Le président du tribunal s’est d’ailleurs interrogé à plusieurs reprises sur « l’urgence de cette affaire » étant donné le report du conseil municipal de mercredi…

L’avocat de la commune, Me Bourion, ne voit pas les choses ainsi. Il affirme qu’il y a urgence et que « les actes commis par la fédération sont des actes illégaux ».

Me Bourion a d’ores et déjà annoncé qu’il déposerait un autre recours : « On ne peut pas laisser tous ces enfants là sans cantine, ce n’est pas possible ».

Article précedent

"Game of Thrones" en Polynésie Française - Edito 11/05/2017

Article suivant

Le CA saisi sur l'indemnité de départ de Régis Chang

4 Commentaires

  1. 12 mai 2017 à 6h21 — Répondre

    Il y a clairement des juges qui ne captent rien, La justice française est nulle, elle protège les affameurs d’enfants.

  2. Iritahua
    12 mai 2017 à 6h42 — Répondre

    Il y en a des fouteurs de merde, merci Mr. le Juge et vous la population de Moorea à la prochaine élection remet-le à la place de maire.

  3. Manua987
    13 mai 2017 à 9h19 — Répondre

    Me BOURION, avant de raconter n’importe quoi du genre « On ne peut pas laisser tous ces enfants là sans cantine, ce n’est pas possible » et bien si vous ne le savez pas, je vous l’apprends, les cantines ne sont pas obligatoires…

  4. Tamaiti
    13 mai 2017 à 10h06 — Répondre

    l’urgence de cette affaire est que les Enfants ne peuvent pas avoir accès à la cantine,puisque les clefs ne sont pas rendus à qui le droit Mr le Juge tout en respectant le mouvement !!!!!!
    pauvres Enfants Incroyable !!!!!!! que faisons nous, des droits des Enfants !!!!!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Grève des cantines : Evans Haumani débouté en référé