INTERNATIONAL

Grève massive vendredi sur les RER B et D desservant le Stade de France, selon les syndicats

Paris (AFP) – Les conducteurs SNCF des RER B et D, qui desservent le Stade de France, seront massivement en grève vendredi, jour du match d’ouverture de l’Euro de football, selon la CGT-cheminots et SUD-rail, mais la SNCF a prévu d’assurer 50 trains pour acheminer les supporters.

100% des conducteurs de la zone SNCF Paris-Sud-Est (RER D) sont déclarés grévistes pour vendredi, et plus de 90% sur la zone Paris-Nord (B et D), ont indiqué à l’AFP Emmanuel Grondein (SUD-rail) et Kevin Quehen (CGT).

Interrogée, la SNCF a répondu « disposer de chiffres inférieurs », « certifiés par huissier de justice ». Mais elle n’a pas souhaité les communiquer.

Les prévisions de la SNCF pour vendredi ne sont pas encore connues mais elle a déjà annoncé qu’elle avait prévu de faire circuler 50 trains « vers et depuis le stade », ce qui « permettra d’acheminer entre 20.000 et 30.000 voyageurs ». 

Elle a invité les spectateurs à se rendre « le plus tôt possible » au Stade de France pour le match d’ouverture France-Roumanie. 

« La SNCF va mettre les moyens pour transporter les supporteurs, ce sont les banlieusards qui vont être affectés », selon M. Grondein. 

Il s’attend à ce que le taux de grévistes remonte vendredi « car un certain nombre de nos collègues attendaient l’Euro pour entrer en grève ». Il était selon lui de 78% jeudi à Paris-Nord. 

Le trafic sur ces deux lignes était déjà fortement perturbé jeudi avec un train sur trois sur le RER B et quatre sur 10 sur le RER D, selon les prévisions qui avaient été communiquées par la SNCF.

Personnellement « j’aime le foot mais ce qui se passe dans le rail, c’est énorme. Je ne veux pas me gâcher la vie pour ne pas gâcher l’Euro », a commenté le syndicaliste de Sud-rail en ajoutant que les cheminots « veulent juste que la réglementation qu’ils ont aujourd’hui s’applique à toutes les entreprises de chemin de fer roulant en France ».

Pour son collègue de la CGT Kevin Quehen, « il est encore temps de remettre tout le monde autour de la table pour aboutir à une véritable négociation » sur les règles d’organisation du travail, « c’est un combat convergent avec les usagers, pour garantir un haut niveau de sécurité ferroviaire ».

Sud-Rail s'attend à ce que le taux de grévistes remonte vendredi "car un certain nombre de nos collègues attendaient l'Euro pour entrer en grève". © AFP

© AFP/Archives Geoffroy Van der Hasselt
Sud-Rail s’attend à ce que le taux de grévistes remonte vendredi « car un certain nombre de nos collègues attendaient l’Euro pour entrer en grève »

Article précedent

Interdit d'alliance avec beIN Sports, Canal+ prié de revoir son modèle

Article suivant

Obama reçoit Sanders, espère rassembler les démocrates

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Grève massive vendredi sur les RER B et D desservant le Stade de France, selon les syndicats