ACTUS LOCALESECONOMIE

Grey s’engage suite au rachat de Tahiti Nui Travel

Dans un communiqué publié vendredi, l’Autorité polynésienne de la concurrence a fait savoir qu’elle avait autorisé la prise de contrôle exclusif du groupe Tahiti Nui Travel par le groupe Grey. Une autorisation qui intervient cependant sous réserve du respect des engagements pris par le groupe Grey pour garantir la libre concurrence.

Le 12 novembre dernier le groupe Grey avait annoncé avoir officiellement racheté le groupe Tahiti Nui Travel, sept mois après la signature d’un protocole de vente. Ce délais avait été imputé à l’Autorité polynésienne de la concurrence qui avait réagit en rappelant avoir donné une dérogation pour la signature. Mais le dossier était toujours « en instruction ». Vendredi matin, l’Autorité polynésienne de la concurrence (APC) a finalement fait savoir qu’elle avait validé la prise de contrôle de Tahiti Nui Travel par le groupe Grey, le 5 décembre dernier. Un rachat « autorisé sous réserve de la mise en œuvre d’engagements ». En effet, l’APC rappelle que le groupe Grey est propriétaire de cinq hôtels en Polynésie et que Tahiti Nui Travel possède quatre agences de voyages, une agence en ligne et une société de transport touristique. Le rachat pourrait donc avoir des effets négatifs sur la concurrence. L’APC avait d’abord conclu que « la prise de contrôle du groupe TNT par le groupe Grey n’est pas susceptible d’engendrer des effets congloméraux du fait de connexité des activités » des deux groupes.  Mais après examen, l’autorité s’est inquiété que la nouvelle entité puisse favoriser les hôtels du groupe au détriment des hôtels concurrents. « Cette stratégie reviendrait par exemple à vendre prioritairement des nuitées d’établissements du groupe intégré, et secondairement celles d’autres hôtels, une fois les hôtels du groupe intégré suffisamment remplis » indique l’APC.  Pour éviter ses atteintes à la concurrence, le groupe Grey a donc pris des engagements. D’abord  de garantir l’accès aux fournisseurs et aux clients du pôle « agence de voyage » du groupe « en renouvelant annuellement, à des conditions commerciales objectives, transparentes et non discriminatoires, qui ne seront pas moins favorables aux conditions actuelles, tous les contrats conclus entre les agences réceptives du groupe et ses fournisseurs d’une part, entre ces mêmes agences et leurs clients d’autre part ». Le groupe Grey s’est également engagé à ne pas faire circuler d’informations stratégiques sur les hôtels concurrents. L’APC conclue en indiquant que «  ces engagements sont pris pour une durée de 10 ans et seront contrôlés par un mandataire indépendant des parties agissant sous (sa) direction ».

Article précedent

Le monde se prépare à fêter 2017 sous haute sécurité

Article suivant

'Ia ora na i te matahiti api

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Grey s’engage suite au rachat de Tahiti Nui Travel