ACTUS LOCALESECONOMIE

Halte aux abus dans la formation professionnelle

Halte aux abus dans la formation professionnelle (illustration) ©DR

Halte aux abus dans la formation professionnelle (illustration) ©DR

C’est le titre d’un communiqué envoyé au médias par le Syndicat de la formation professionnelle et du conseil en management. Son président dénonce les méthodes de certains organismes qui abusent d’arguments mensongers pour effrayer les entreprises polynésiennes dans le but de vendre leurs formations.

Principalement visées, les formations dans le domaine de la sécurité qui fleurissent suite à la mise en place de l’obligation faite aux entreprises d’évaluer leurs risques professionnels.

Alexandre Chodzko est le président de ce syndicat affilié à la CGPME, il nous explique la situation.

Quelques précautions simples à prendre permettent de se protéger de ces abus selon Alexandre Chodzko. En premier lieu, prendre l’identité de ceux qui vous démarchent, leur numéro de téléphone et vérifier auprès des organismes qu’ils prétendent représenter si cela est bien le cas.

Article précedent

Du nouveau pour la Ronde Tahitienne

Article suivant

Papeete: une maison abandonnée part en fumée

1 Commentaire

  1. Mmhmmm
    27 mai 2014 à 11h15 — Répondre

    On peut ajouter à cela la surfacturation des formations dites « obligatoires » qui sont tarifées pour consommer la quasi totalité du budget mis à disposition par le Fond paritaire de gestion.
    Une fois ces formations faites, les PME n’ont plus de quoi former leur staff à l’amélioration des compétences, ce qui aurait été profitable à leur développement.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Halte aux abus dans la formation professionnelle