EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Hécatombe aux Samoa : ils sont où les anti-vaccins là ? – EDITO 10/12/2019

: cliquez sur ce pictogramme dans la vidéo ci-dessus pour activer les sous-titres synchronisés

C’est une véritable catastrophe humanitaire et de santé publique qui se déroule actuellement à moins de 2500 km de Tahiti. C’est moins de deux fois la distance qui sépare Papeete et Atuona aux Marquises. Vous en avez entendu parler, Samoa subit de plein fouet une épidémie de rougeole qui selon les derniers chiffres publiés hier a déjà fait 70 morts. 200 nouveaux cas en moyenne se déclaraient chaque jour jusqu’à ce qu’une campagne de vaccination en urgence ne tente d’enrayer la contagion. Sauf que comme le rappellent les autorités sanitaires, pour être efficace le vaccin a besoin d’une bonne quinzaine de jours de présence dans l’organisme au sein duquel il a été inoculé. En attendant, l’hécatombe continue et touche principalement des enfants de moins de 5 ans, c’est un véritable cauchemar.

Il est communément établi et prouvé que pour être immunisée au maximum une population doit être vaccinée à un taux de 95% et plus, comme c’est encore le cas en Polynésie française. Or, aux Samoa ce chiffre n’est que de 30%.

Alors ils sont où là les anti-vaccins qui dégoulinent partout où ils le peuvent avec leur bien-pensance démago ? Ceux qui tentent par tous les moyens de jouer sur les peurs irrationnelles en agitant l’épouvantail du pseudo complot politico/pharmaceutique mondial ? Cela vous fait quoi d’avoir précisément le nez dans le caca ? Car mourir de la rougeole en 2019 c’est quand même un constat d’échec épouvantable alors que le vaccin est sur le marché depuis 1966. Grâce à lui c’est un million d’enfants à travers le monde qui est sauvé chaque année. Malheureusement il y en a encore 800 000 qui périssent de cette maladie car ils n’ont pas eu accès au vaccin. Une affection dont on ne peut venir à bout avec aucune décoction à base d’eau de coco, de graines de Chia ou autres poudres de perlimpinpin conseillées par des naturopathes improvisés et autoproclamés qui ont suivi des tutos sur Youtube entre deux vidéos de chats.

Les risques associés aux vaccins ? Certains sont en effet réels, d’autres non. En tout cas ils inquiètent de plus en plus de monde. On en est arrivé à un point où des gens s’inquiètent plus des risques associés à la vaccination que des risques liés aux maladies que cela permet d’éviter. Pourtant, des autorités sanitaires ou autres labos indépendants ont beau le dire et l’attester, il est prouvé que les risques graves associés aux vaccins sont beaucoup plus rares que ceux qui sont liés aux affections dont ils protègent.

Pour fonctionner et protéger une population, on le répète encore, la couverture vaccinale doit être supérieure à 95%. Aussi ce mouvement anti-vaccin est-il l’émanation d’un égoïsme absolument irresponsable tant il est susceptible de mettre en danger TOUT le monde. Nos voisins des Samoa peuvent aujourd’hui en attester dans les larmes.

Article précedent

Journal de 6:30, le 10/12/2019

Article suivant

Les trois adjoints frondeurs de Paea restent en poste

1 Commentaire

  1. maraamu
    11 décembre 2019 à 10h07 — Répondre

    Samoa est à plus de 2 fois la distance Tahiti – Atuona.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Hécatombe aux Samoa : ils sont où les anti-vaccins là ? – EDITO 10/12/2019