ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Heimana Garbet attaque le gouvernement sur la PSG

Dans un communiqué, le président du mouvement La République en Marche Polynésie, Heimana Garbet, dénonce le report du débat sur la PSG à 2018. « Une erreur stratégique grave » en période électorale, indique Heimana Garbet qui s’interroge : « A moins qu’en repoussant ce débat en année électorale, la majorité ne cherche à en faire un thème de campagne ».

C’est comme d’habitude au travers d’un communiqué, que La République en Marche Polynésie tente difficilement de sa faire entendre et de trouver une place sur l’échiquier politique local. Dans un communiqué transmis jeudi soir, son président, Heimana Garbet, interpelle le gouvernement sur la réforme de la protection sociale généralisé.

« Dans un discours à l’assemblée de la Polynésie française, le président Fritch avait fait de la réforme de la PSG une de ses priorités, annonçant un train de textes avant la fin de l’année 2017 », indique le président LREM en Polynésie avant d’attaquer : « or, qu’avons-nous constaté ? Juste un projet de texte sur le médecin traitant qui a été unanimement rejeté au CESC ». Pour Heimana Garbet : « il y a au moins un point sur lequel tous les partenaires sociaux sont d’accord, c’est qu’il faut agir vite car d’ici deux ans notre caisse de protection sociale risque ne plus être en mesure de payer les retraites ».

Pour le président de LREM Polynésie le report du débat sur la PSG à 2018 par le ministre de la Santé est une « erreur stratégique grave ». Selon lui : « L’année prochaine doivent avoir lieu les élections territoriales, et ce débat sur la protection sociale risque d’être pollué par des enjeux politiciens, de sorte qu’il sera difficile de faire participer les partenaires sociaux ou les représentants de l’Etat tenus à un devoir de réserve ».

« Attendre 2018 pour lancer le débat c’est se condamner à une réformette démagogique, ou à attendre 2019… lorsqu’il sera trop tard. Autrement dit, si on ne met pas en place une vraie réforme en 2017, elle attendra 2019… et les caisses seront vides ! ».

Article précedent

Un concours pour les virtuoses du ‘ukulele

Article suivant

Hiriata Millaud titulaire à la tête du service de la culture

4 Commentaires

  1. Teina
    25 août 2017 à 10h37 — Répondre

    Fritch Édouard fait de l’Édouard Fritch cad qu’il n’arbitre jamais, laisse pourrir la situation. Incapable de trancher sur la PSG.

  2. PAVLOVA
    26 août 2017 à 10h36 — Répondre

    C’est qui celui-la Garbet ? Au lieu de donner des lecons de morale vous proposez quoi alors ?
    LREM a de l’avenir en Polynesie avec des gens comme vous. N’oubliez pas votre decodeur car on pige que dale a vos propos.

  3. 26 août 2017 à 14h15 — Répondre

    C’est une histoire de la chaise vide, cadré de la politique, évité de se faire éjecté !!! attendant 2018 après les Territorial….

  4. Taaroa
    26 août 2017 à 18h34 — Répondre

    Aucun courage, la lâcheté présidentielle prépare la faillite de la CPS. Il serait temps de faire une bonne grosse manif sous ses fenêtres.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Heimana Garbet attaque le gouvernement sur la PSG