INTERNATIONAL

Hollande rejette un "Etat d'exception" pour lutter contre le terrorisme

Paris (AFP) – François Hollande a rejeté jeudi l’idée d’un « Etat d’exception » qui « suspendrait » l’Etat de droit pour lutter contre le terrorisme, dénonçant les « surenchères » et les « tours inquiétants » des propositions de la droite et de l’extrême droite.

« Non, les principes constitutionnels ne sont pas des +arguties juridiques+ », a répliqué le chef de l’Etat à son prédécesseur Nicolas Sarkozy, dénonçant dans un discours sur la démocratie et le terrorisme des « reniements » qui seraient « autant de renoncements, sans nullement assurer la protection des Français ».

Poignée de mains entre Manuel Valls et Francois Hollande avant son discours sur "la démocratie face au terrorisme" salle Wagram le 8 septembre 2016 à Paris. © AFP

© POOL/AFP Christophe Ena
Poignée de mains entre Manuel Valls et Francois Hollande avant son discours sur « la démocratie face au terrorisme » salle Wagram le 8 septembre 2016 à Paris

Article précedent

Attentats de novembre: Salah Abdeslam "a exercé son droit au silence", selon son avocat

Article suivant

Afghanistan: percée talibane et combats dans une ville du sud

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Hollande rejette un "Etat d'exception" pour lutter contre le terrorisme