EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

Hôpital et autres absurdités, la folie des grandeurs … – Edito 27/09/2017

Je voulais juste vérifier quelque chose avec vous. Cela vous est-il déjà arrivé à vous aussi de voir un véhicule des pompes funèbres se promener sur les routes de Tahiti avec un gyrophare allumé ? On doit faire quoi ? Manœuvrer pour les laisser passer à tout prix comme pour les autres véhicules de police ou de pompiers ? Pardonnez mon humour noir mais on est d’accord que ce n’est pas comme s’il y avait une … urgence ? Les pompes funèbres ce ne sont pas les premiers secours mais plutôt le dernier recours … Du coup je suis désolé mais j’ai vu faire, il y a bien des véhicules qui dans le doute cèdent une priorité qui n’a pas lieu d’être.

Des trucs absurdes on peut vous en citer à la pelle. On entend parler d’un hôpital qui a coûté des milliards, et qu’on continue de payer, né du caprice mégalomaniaque d’un homme politique aux « affaires » à l’époque, et c’est le cas de le dire, qui se retrouve avec deux salles d’opération qu’on ne peut plus utiliser par faute de personnel spécialisé. On a mis la charrue avant les bœufs, on a vu grand, trop grand, sans adapter le système de santé local pour permettre avec plus d’aisance des embauches locales d’infirmiers qualifiés pour cette tache au point de devoir en 2017 en urgence réformer la loi statutaire.

Au mieux il faudra attendre novembre prochain pour que quelques infirmiers avec la qualification IBODE, recrutés en intérim, soulagent les équipes actuelles. Inutile de vous dire qu’ils seront payés au prix fort au moment où pourtant, on essaye de faire des économies partout. Des opérations sont reportées, les chirurgiens qui sont obligés d’opérer de nuit fatiguent. Les malades s’inquiètent, surtout ceux qui sont en péril vital car ils n’ont vraiment pas envie de se trimballer sur les routes du Fenua tous raides dans une voiture noire avec son drôle de gyrophare.

Article précedent

Répondeur de 7:30, le 27/09/2017

Article suivant

Circulation fermée au niveau des tunnels de Papeete et Punaauia

2 Commentaires

  1. Weinmann Rodolphe
    28 septembre 2017 à 6h47 — Répondre

    le corbillard a droit au gyrophare quand il se trouve avec une colonne de voitures d’un enterrement se rendant à un cimetière ——il fallait le dire —

Laisser un commentaire

PARTAGER

Hôpital et autres absurdités, la folie des grandeurs … – Edito 27/09/2017