ACTUS LOCALESECONOMIE

Huit projets pour les anciens terrains militaires

Le premier comité de pilotage du contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD), signé le 22 février dernier, à Papeete, lors du déplacement du Président de la République, s’est réuni jeudi matin pour approuver les montages juridiques de huit projets des communes de Tahiti.

– Une zone d’activité économique sur Arue (ancien RIMAPP) – où une dizaine d’entreprises pourraient s’implanter.

– Deux zones d’activités à vocation mixte alliant développement économique et équipements publics à Mahina (ancien site du RSMA) et à Taiarapu Est (ancien site du fort de Taravao).

– La création, à terme, d’un véritable centre-ville à Pirae sur la plaine de Taaone (incluant la zone de Aorai Tinihau).

– La requalification de la zone portuaire de Papeete

– La construction d’un marché de proximité sur la cité Bopp Dupont à Faaa. Cet équipement permettra aux artisans et producteurs de disposer d’une infrastructure appropriée et de pouvoir échanger sur de nouveaux modes de production. Le soutien au développement du secteur primaire est un aspect important du projet.

– Deux projets de développement d’activités touristiques et de loisirs proposés par la commune de Taiarapu Est.

Par ailleurs, les cités Grand et Mariani, font l’objet d’une cession directe au Pays pour la réalisation de logements. Le Contrat de projets en finance, d’ores et déjà, les études préalables et prochainement des travaux de rénovation ou d’aménagements extérieurs.

Article précedent

Une épicerie solidaire pour les familles de Punaauia

Article suivant

Météo France revient sur la saison chaude « atypique »

3 Commentaires

  1. Jacques
    19 mai 2016 à 20h27 — Répondre

    dommage pour Pirae aucune concertation pour la zone près d’un des plus grand lycée +BTS technique pour les étudiants ou pour valoriser un quartier où a été construit par des privés le centre d’affaire Le Bihan…

  2. Nico
    20 mai 2016 à 16h44 — Répondre

    Il n y a pas d ancien Rimapp, il y a le Rimapp… Bref… Je peux donner des cours aux journaleux du fenua, ca n est pas évident comme métier, parfois il faut inventer, imaginer, mentir pour vendre son article..
    Du coup, je me méfie des autres articles de ce « journal »…
    Peut être que la rubrique sport est vraie….

    • 20 mai 2016 à 17h00 — Répondre

      Cher courageux anonyme. Il va falloir aussi vous méfier de Polynésie 1ère, Tahiti Infos, La Dépêche de Tahiti, TNTV, le haut-commissariat, le gouvernement et la ville de Arue qui parlent tous de « l’ancien Rimapp » ce matin. Pour votre parfaite information, le régiment a été dissout en 2012 et le site de l’ancien Rimapp de Arue accueille maintenant le GSMA. Les « journaleux » du fenua attendent vos autres éclairages avec impatience…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Huit projets pour les anciens terrains militaires