INTERNATIONAL

Incendie d'un bar à Rouen: rassemblement en hommage aux victimes

Rouen (AFP) – Rassemblement, minute de silence, lâcher de ballons, prises de parole: un hommage aux victimes a eu lieu jeudi en fin d’après-midi à Rouen près du bar dont l’incendie, il y a six jours, a fait 13 morts et 7 blessés, dont une jeune femme grièvement brûlée.

Voulu par les familles des victimes, soutenu par la mairie, ce rassemblement d’environ 350 personnes, selon la police, s’est tenu avenue Jacques-Cartier, dans le centre de Rouen, devant l’entrée du bar « Au Cuba Libre ».

« Ophélie », « Sarah », « Steve », « Julie », « Jennifer », « Zac » … Des parents ou des proches des 13 victimes avaient affiché sur de petites pancartes les prénoms de ces jeunes, la plupart âgés de 18 à 25 ans, qui ont péri dans le bar, lors d’une fête d’anniversaire. L’incendie a été provoqué par des bougies qui ont enflammé le revêtement phonique du sous-sol, selon les premiers éléments de l’enquête.   

Des dizaines de ballons blancs et quelques ballons verts ont été lâchés dans le ciel par les familles. Les ballons verts, couleur de l’espoir, étaient destinés à Karima, la jeune femme toujours entre la vie et la mort au service des grands brûlés de l’hôpital Saint-Louis, à Paris.

Yacine, un des habitués du bar, a pris la parole en premier. « Pour le moment, c’est le temps du recueillement, ce n’est pas le temps du procès », a-t-il déclaré en s’adressant aux familles.

Le maire PS de Rouen Yvon Robert a estimé que « c’est toute une ville qui s’unit autour des victimes de cet incendie meurtrier, c’est toute une ville qui a du mal à réaliser ce qui s’est passé ». 

La foule a observé une minute de silence devant le bar à la devanture rouge et orange calcinée, et dont l’intérieur est caché des regards par des plaques d’aggloméré.

L’établissement est entouré de barrières métalliques sur lesquelles ont été accrochés de multiples bouquets, des messages, des photos. Quelques bougies ont été déposées et allumées.

« Quatre familles entendent déposer plainte », a indiqué à la presse, avant le rassemblement, Nicolas Huet de Barros qui se trouvait dans le bar le soir du drame.

Le parquet a par ailleurs annoncé jeudi l’ouverture d’une information judiciaire pour « homicides et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence prévue par la loi ». Deux juges d’instruction ont été saisis.

Rasssemblement en hommage aux victimes de l'incendie ayant frappé un bar de Rouen, le 11 août 2016 devant l'établissement. © AFP

© AFP CHARLY TRIBALLEAU
Rasssemblement en hommage aux victimes de l’incendie ayant frappé un bar de Rouen, le 11 août 2016 devant l’établissement

Article précedent

Incendies au nord de Marseille: "Nous retrouverons leurs auteurs", promet Hollande

Article suivant

JO-2016: le golf à la Une, 7e médaille bleue avec l'aviron

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Incendie d'un bar à Rouen: rassemblement en hommage aux victimes