INTERNATIONAL

Incident de Metz: huis clos partiel du stade à titre conservatoire

Paris (AFP) – Le FC Metz a été sanctionné jeudi soir de huis clos partiel à titre conservatoire dans son stade de Saint-Symphorien après les incidents du match Metz-Lyon du week-end dernier, par la commission de discipline de la Ligue (LFP) qui a mis le dossier à l’instruction.

« Au vu de la gravité des faits », la commission a décidé de « fermer la tribune Est dans sa totalité », alors que plus tôt ce jeudi, le FC Metz avait annoncé la fermeture d’une partie de cette tribune d’où étaient partis les pétards. Ce match de la 16e journée de L1 avait été définitivement interrompu à la 31e minute après que le gardien de Lyon, Anthony Lopes, a été touché par un jet de pétards qui l’a fait souffrir de « surdité traumatique sans conséquence pour (son) avenir ». Il a depuis disputé le match de Ligue des champions contre Séville, mercredi.

Le gardien de Lyon Anthony Lopes, touché par un pétard au stade Saint-Symphorien, le 3 décembre 2016. © AFP

© AFP/Archives JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Le gardien de Lyon Anthony Lopes, touché par un pétard au stade Saint-Symphorien, le 3 décembre 2016

Article précedent

Pollution: la circulation alternée prolongée vendredi en région parisienne

Article suivant

Au procès Dylann Roof, plongée dans le bain de sang de Charleston

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Incident de Metz: huis clos partiel du stade à titre conservatoire