EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Informatique quantique : vers une humanité 2.0 – Edito 22/04/2021

La partie émergée de l’iceberg c’est de se contenter de baver devant les iPhone 12 mauves qui ont été présentés par Apple avant-hier matin en même temps que leur nouvelle ligne flashy d’iMac. Certes, si nombre de spécialistes qualifient l’entrée du géant de Cupertino dans le monde des fondeurs comme une véritable révolution plutôt qu’une évolution, en abandonnant Intel pour la fourniture des puces de ses ordinateurs au profit d’une nouvelle solution « maison » ultra performante, cela reste malgré tout le pommier qui cache la forêt.

Car l’enjeu pour toute l’humanité se situe ailleurs. Non pas simplement dans l’expectative d’un renouvellement de ce qui est tendance, joli, cool, efficace – même si terriblement cher – mais dans ce qui assurément changera vraiment tout. Je veux vous parler aujourd’hui de l’informatique quantique.

En quelque sorte c’est comme si l’on passait d’un déplacement à la force de nos mollets comme lorsque nous pédalons, à la propulsion via un moteur qui nous permettrait d’atteindre la vitesse de la lumière. Ni plus ni moins. Sur la base de cette image, certes éhontément simpliste, vous comprenez ainsi les enjeux pour de grandes entreprises à proposer en premier des ordinateurs qui marqueront une rupture technologique nette avec tout ce que nous avions connu avant.

Lorsque les capacités de calcul, et donc de simulation, gagnent de manière exponentielle en vitesse d’exécution, c’est tout un nouveau champ des possibles, jadis inaccessible, qui devient à portée. Lorsque je vous parlais il y a quelques mois de ces start-ups de la recherche médicale qui parviennent à damner le pion du Big Pharma – même si cela se traduit parfois par des rapprochements stratégiques comme BioNtech avec Pfizer – tentez de vous figurer les progrès à venir lorsque les outils seront à la hauteur du talent.

Lorsque l’intelligence artificielle qui permet à ce jour de faire le tri dans tous les scenarii moulinés par des ordinateurs numériques binaires sera interfacée avec des mégas calculateurs quantiques nous atteindrons le point de singularité technologique. Ce moment charnière dans l’évolution de notre espèce, jadis hypothétique mais qui est en train de se concrétiser, où le progrès sera tel qu’il deviendra impossible de prévoir où il pourra nous mener.

Hier en l’espace de quelques instants, au fil de mes lectures je suis tombé sur trois informations. La première c’est que la course au développement de l’informatique quantique connait déjà des débouchés et que l’on se rapproche du but. La deuxième c’est que des scientifiques sont en train d’étudier le génome de l’axolotl, un petit animal qui ressemble à un Pokemon, qui parvient à se régénérer complètement lorsqu’il est atteint par une pathologie ou qu’il perd un membre. La troisième c’est que la technique des ciseaux moléculaires pour intervenir directement sur le fonctionnement de notre ADN vient de faire un bond sur la base de nouvelles découvertes capitales. Combinez tout cela et vous préfigurez la réelle révolution que l’informatique quantique nous permettra d’atteindre, celle d’une nouvelle humanité, celle de l’homo super sapiens immortalem.

Article précedent

Réouverture des frontières : trop tôt pour les syndicats, trop restreinte pour les patrons

Article suivant

Hotu Ā Mag | Commission d’arbitrage

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Informatique quantique : vers une humanité 2.0 – Edito 22/04/2021