ACTUS LOCALESMÉTÉO

Intempéries : Comment obtenir une aide d’urgence ?

Suite aux violentes intempéries du weekend, le Pays a décrété dimanche l’état de « calamité naturelle ». Durant 72 heures, une procédure simplifiée d’aide sociale d’urgence est mise en place par le Pays. Des aides sont débloquées par les services sociaux et l’OPH pour venir en aide aux sinistrés. Les communes sont chargées de recenser les sinistrés. Des numéros spéciaux ont été mis en place.

Dimanche après-midi, le Pays a décidé de décréter l’état de « calamité naturelle » des sinistres à Tahiti et Moorea. Une procédure d’aide sociale d’urgence a été débloquée par le Pays. Durant 72 heures, les demandes d’aide sont allégées et les sinistrés n’ont pas de paperasse à remplir ou fournir pour obtenir au plus vite des bons d’achat d’alimentations, de linges ou encore de matériels. Les communes sont chargées de recenser les demandes d’aide de leurs administrés. Ces demandes sont ensuite transmises à l’OPH et aux services sociaux du Pays qui se rendent sur place pour évaluer des dégâts. Des numéros d’urgences ont été mis en place dans les communes :

– Papeete : les services sociaux au 40 415 761.

– Pirae : la cellule de crise au 40 50 80 80 ou directement à la mairie au rez de jardin.

-Arue : la permanence du service social au 40 50 20 47 ou par mail à [email protected].

– Punaauia : les services sociaux au 40 86 56 56

– Faa’a : le service social communal au 40 80 09 60

– Mahina : la cellule de crise au 44 40 40

– Paea : la cellule de crise au 40 548 518

– Moorea : se rendre à la mairie d’Afareaitu

Le comité de secours chargé de statuer sur les aides aux familles sinistrés se réunira prochainement pour décider de fournir une aide pour la reconstruction des maisons ou encore pour l’achat de matériels ménagers. Du côté des assurances, seules les personnes assurées ayant souscrit une garantie « événements climatiques » ou « événements naturels » seront couvertes pour les inondations ou encore les coulées de boue.

Bientôt une indemnisation du Fonds de secours de l’Etat

L’Etat mettra également en place, après la crise, une indemnisation au titre des catastrophes naturelles (Fonds de secours). Cette enveloppe peut être attribuée aux particuliers, aux entreprises à caractère artisanal, aux exploitants agricoles et aux collectivités (communes et Pays) dont les biens ont été endommagés. La demande d’intervention du Fonds de secours, au Ministère des Outre-mer, intervient dans les trois mois après la catastrophe naturelle, la décision du ministère étant rendue au plus tard un mois après réception du dossier. L’instruction est menée au niveau local dans un délai de six mois. Sont exclus de cette aide : les dommages corporels, les biens assurés, les dommages sur les terrains, murs, clôtures, véhicules, biens immobiliers (sous réserve d’exceptions très restrictives pour le dernier cas).

Article précedent

Syrie: poursuite des négociations sans avancée apparente

Article suivant

A Faa'a, la goutte d'eau fait toujours déborder le chenal

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Intempéries : Comment obtenir une aide d’urgence ?