AFPINTERNATIONAL

Intempéries: dégâts dans le Sud-Est, la Haute-Corse en alerte rouge

Marseille (AFP) – Les intempéries qui ont traversé le Sud-Est de la France depuis mercredi soir, faisant de nombreux dégâts mais pas de victime, se concentraient jeudi après-midi sur la Corse, où le département de Haute-Corse a été placé en alerte rouge par Météo France.

Toitures arrachées, éboulements et arbres entravant les routes, mini-tornades, coupures de courant, rivières sortant de leur lit: du Tarn aux Alpes-Maritimes en passant par la Corse ou l’Aveyron, le front orageux a laissé des traces tout au long de son trajet d’ouest en est.

Dans son bulletin de 16H00, outre l’alerte rouge concernant la Haute-Corse, Météo France a maintenu en vigilance orange au vent violent la Corse du Sud, et en alerte aux pluies inondations deux départements seulement, les Alpes-Maritimes et le Var. 

Les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Gard restaient quant à eux uniquement en vigilance orange crues. L’épisode pluvio-orageux touchant le sud-est de la France jeudi est d’autant plus surveillé par Météo France que la plupart de ces départements étaient déjà concernés lundi par de fortes précipitations qui ont laissé des sols gorgés d’eau.

En Haute-Corse, routes inondées ou coupées par des chutes d’arbres et des éboulements, trafic ferroviaire interrompu dans la région bastiaise, et vols annulés à l’aéroport de Bastia rendaient la circulation extrêmement difficile. A la mi-journée, 200 personnes avaient été évacuées d’une grande surface à Furiani de manière préventive, ainsi qu’une vingtaine dans un lotissement à Borgo.

« Une centaine de sapeurs-pompiers de Haute-Corse ont été renforcés par une section de 25 militaires de l’unité de sécurité civile de Corte, deux hélicoptères de la sécurité civile et un hélicoptère de la gendarmerie », a annoncé Bernard Cazeneuve dans un communiqué. 

Quelque 6.200 foyers ont été privés d’électricité, notamment au centre de l’île, dans la Plaine orientale et dans le Cap corse. La préfecture de Haute-Corse a activé un centre opérationnel de crise, et le préfet du département, Alain Thirion, a recommandé de rester enfermé jusqu’à la fin de cet épisode météorologique, qui devrait s’achever dans la nuit de jeudi à vendredi.

– Un rocher de 800 kg sur l’A8 –

Si aucune victime n’est à déplorer dans l’ensemble des départements touchés par les intempéries, une femme a été sauvée par les pompiers après que sa voiture eut été emportée par la crue de la rivière Bevincu, à Biguglia, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bastia. 

« Les pluies vont se réactiver ce soir et cette nuit. En soirée, une nouvelle ligne orageuse orientée nord-sud va balayer toute l’île d’Ouest en Est jusqu’en milieu de nuit au moins », prévoit Météo France pour la Corse.

En Paca, sur l’autoroute A8 à hauteur de Menton (Alpes-Maritimes), un rocher de 800 kilos environ s’est décroché et a percuté une voiture, dont le conducteur, légèrement blessé, a été secouru, selon la radio Vinci Autoroutes. Des spéléologues examinaient la paroi rocheuse pour détecter un éventuel glissement de terrain.

Sur le Var, les Alpes de Haute-Provence et les Alpes-Maritimes, Météo France prévoit encore des pluies intenses accompagnées parfois d’orages (grêle possible, bourrasques) qui vont perdurer jusqu’en fin de nuit prochaine.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une mini-tornade avait déjà causé d’importants dégâts, à Saint-Martin-de-Londres, à 30 km au nord de Montpellier. Les toitures de sept bâtiments de la zone d’activité commerciale ont été détruites ainsi que celles de six maisons, et plusieurs véhicules ont été retournés par le vent, a constaté un photographe de l’AFP. 

Dans le Tarn, une autre mini-tornade, qui a aussi arraché plusieurs toitures, s’est abattue peu avant minuit au cours de la même nuit sur Saint-Sulpice. Un gymnase a été endommagé et « le toit de la gare s’est envolé et a obstrué deux voies de chemin de fer », a déclaré la maire Dominique Rondi-Sarrat à une correspondante de l’AFP. 

Les intempéries touchent également le nord de l’Italie, où une alerte rouge a été décrétée dans certaines zones du Piémont, notamment dans la province de Cuneo où la crue de la rivière Tanaro a entraîné la coupure de plusieurs routes locales. Une grande partie du territoire de la Ligurie est également en alerte rouge.

Suite au passage d'une mini-tornade au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Martin-de-Londres, dans l'Hérault, plusieurs véhicules ont été retournés par le vent comme celui-ci, le 24 novembre 2016. © AFP

© AFP PASCAL GUYOT
Suite au passage d’une mini-tornade au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Martin-de-Londres, dans l’Hérault, plusieurs véhicules ont été retournés par le vent comme celui-ci, le 24 novembre 2016

1ec85a6fbb16038956948a9e6346b265f45b116d
Article précedent

Vendée Globe: Alex Thomson 1er au cap de Bonne Espérance, record battu

836d9a8458fd52001304cf6ef75df986e549074d
Article suivant

Irak: l'EI revendique l'attentat antichiite qui a fait 70 morts

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Intempéries: dégâts dans le Sud-Est, la Haute-Corse en alerte rouge