AFPINTERNATIONAL

Intempéries: nombreux dégâts dans le sud-est, la Corse paralysée

Marseille (AFP) – Rivières en crue qui débordent sur les routes, mini-tornades, coupures de courant, transports scolaires annulés: un vaste front orageux traverse depuis mercredi soir le sud-est de la France, où il a causé de nombreux dégâts, sans faire de victime.

C’est en Haute-Corse, placée jeudi matin en alerte rouge par Météo France, que les dégâts les plus importants étaient enregistrés à la mi-journée: routes inondées ou coupées par des chutes d’arbres et des éboulements, trafic ferroviaire interrompu dans la région bastiaise, vols annulés à l’aéroport de Bastia, la circulation était extrêmement difficile sur l’île.

Si aucune victime n’est à déplorer dans l’ensemble des départements touchés par les intempéries, une femme a été sauvée par les pompiers après que sa voiture eut été emportée par la crue de la rivière Bevincu, à Biguglia, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bastia. « Les enfants sont confinés dans les écoles, pas de ramassage scolaire à midi », a par ailleurs annoncé le département de Haute-Corse sur Twitter.

Outre le département de Haute-Corse placé en alerte rouge pour pluies, inondations et orages, neuf autres départements du sud de la France restaient par ailleurs en alerte orange: Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Drôme, Gard, Hérault, Var et Vaucluse.

« Un événement pluvieux exceptionnel engendrant de très forts écoulements, et des débordements des cours d’eau » est en cours en Haute-Corse, selon Météo France. « En Paca, l’activité s’étend principalement sur l’Est du Var, les Alpes Maritimes et les Alpes de Haute Provence avec des pluies modérées continues touchant surtout l’arrière-pays », souligne aussi Météo France.

– « Le toit de la gare s’est envolé » –

Des centaines de foyers ont été privés d’électricité, notamment au centre de l’île, dans la Plaine orientale et dans le Cap corse, et les habitants de hameaux isolés ont été mis en sécurité par les pompiers. La préfecture de Haute-Corse a activé un centre opérationnel de crise et mis en place un numéro vert, et le préfet du département, Alain Thirion, a recommandé de rester enfermé jusqu’à la fin de cet épisode météorologique, qui devrait durer jusqu’à la nuit de jeudi à vendredi.

« Les lignes orageuses orientées nord-sud vont se succéder jusqu’en milieu de nuit au moins, pour concerner toute l’île. Les cumuls attendus seront très importants, notamment sur les contreforts orientaux » et pourront atteindre jusqu’à « 350 mm et même plus », selon Météo France.

Dans les départements en vigilance orange, les intempéries ont engendré des dégâts surtout dans la nuit de mercredi à jeudi, notamment des coupures de courant dans le Var ou des toitures arrachées dans le Tarn et l’Hérault.

Une mini-tornade s’est produite au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Martin-de-Londres à 30 km au nord de Montpellier, dans l’Hérault. Les toitures de sept bâtiments de la zone d’activité commerciale ont été détruites ainsi que celles de six maisons, et plusieurs véhicules ont été retournés par le vent, a constaté un photographe de l’AFP. 

Dans le Tarn, une autre mini-tornade, qui a aussi arraché plusieurs toitures, s’est abattue peu avant minuit sur Saint-Sulpice. Un gymnase a été endommagé et « le toit de la gare s’est envolé et a obstrué deux voies de chemin de fer », a déclaré la maire Dominique Rondi-Sarrat à une correspondante de l’AFP. Une vingtaine de toitures ont été abimées et les pompiers sont intervenus à 70 reprises. 

Dans l’arrière-pays varois, jusqu’à 1.200 foyers ont été privés d’électricité à l’aube. A 08H00, ils étaient aussi 1.800 en Aveyron, 1.800 dans le Tarn, 800 en Lozère, 800 dans le Lot et 800 dans le Tarn-et-Garonne, selon Enedis.

Les intempéries touchent également le nord de l’Italie, où une alerte rouge a été décrétée dans certaines zones du Piémont, notamment dans la province de Cuneo où la crue de la rivière Tanaro a entraîné la coupure de plusieurs routes locales. Une grande partie du territoire de la Ligurie est également en alerte rouge avec des rafales de vent dans le centre de cette région atteignant les 100 km/h.

Suite au passage d'une mini-tornade au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Martin-de-Londres, dans l'Hérault, plusieurs véhicules ont été retournés par le vent comme celui-ci, le 24 novembre 2016. © AFP

© AFP PASCAL GUYOT
Suite au passage d’une mini-tornade au cours de la nuit de mercredi à jeudi à Saint-Martin-de-Londres, dans l’Hérault, plusieurs véhicules ont été retournés par le vent comme celui-ci, le 24 novembre 2016

229ffa350b51ef6942e9ce162e1ea7c34875d07e-3
Article précedent

Attentat déjoué: le réseau voulait passer à l'acte le 1er décembre

13c7a3a192bd02987498239dc495d925fde8ad49
Article suivant

Jacqueline Sauvage: nouveau refus de libération

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Intempéries: nombreux dégâts dans le sud-est, la Corse paralysée