EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Internet haut débit économique : Starlink arrive au Fenua – Edito 02/03/2021

Depuis quelques mois on voit fleurir sur le net des photos postées par des internautes perturbés par leur cliché et qui cherchent des explications. On y voit systématiquement des sortes de chapelets d’objets très lumineux dans une formation tellement parfaite que cela laisse peu de doute sur leur nature artificielle. On est en réalité face aux lancements en grappe des satellites de la firme d’Elon Musk, Star Link.

Le milliardaire a en effet pour ambition de permettre à tout humain, à quelque endroit se trouverait-il à la surface du globe, aussi reculé soit-il, de bénéficier d’une connexion à haut débit à internet pour un tarif raisonnable. La promesse est de taille, les enjeux colossaux, et cela a de quoi en inquiéter certains. Les premiers milliers de beta testeurs en Amérique du nord se sont équipés et surfent déjà à plus de 150MB par seconde pour 99$ soit environ 9900 Fcp par mois selon le cours du dollar. A titre de comparaison, la vitesse maximale à laquelle un particulier peut souscrire au Fenua est de 50 MB par seconde pour 14900 Fcp par mois. Elon Musk précisait en outre ces derniers jours que très rapidement, une fois plusieurs milliers d’autres mini satellites mis en orbite basse, les débits pourraient allègrement dépasser les 300MB par seconde. Et on parle bien d’un accès illimité. Pour être tout à fait transparent, pour recevoir cet internet par satellite il faut au départ acheter un package de matériel d’une valeur d’environ 50 000 Fcp, pas de quoi faire peur à tous ceux qui savent combien cela peut coûter d’amener par exemple la fibre optique depuis le répartiteur extérieur jusque chez soi.

Pour les îliens que nous sommes, hautement inégaux devant le haut débit, et malgré les efforts notables de raccorder encore dernièrement de plus en plus d’îles, il serait intéressant de connaître la position de l’opérateur historique sur cette concurrence qui se profile. Et là on n’est pas du tout dans la science-fiction puisque plusieurs polynésiens se sont déjà vantés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, capture d’écran à l’appui, avoir réservé leur accès à Starlink qui serait disponible sous nos latitudes à l’horizon 2022. Problème : selon la réglementation la Polynésie soumet à une demande d’autorisation et au paiement de licences forts dispendieuses la commercialisation de ce type d’offres ; mais comment fait-elle dans le cas où aucune boutique ou agence n’est prévue, où tout se fait de manière dématérialisée via une application ? Comment empêcher les gens de s’équiper, de payer les taxes à l’arrivée du matériel par voie postale, et de capter des ondes à leur portée ? L’espoir de tous ces gens qui se voient déjà surfer à des vitesses dont ils n’osaient même pas rêver va-t-il être douché ? On attend avec impatience d’être fixés. Quant à tous ceux qui ont déjà accès au haut débit, qui verraient ici l’occasion de faire des économies, je vous le signe déjà, comme par hasard, lorsque concurrent il y aura, les débits vont être débridés et les prix drôlement abaissés. En attendant, passez-moi l’expression, on aura raqué plein pot.

Article précedent

Premier cas de leptospirose de l’année identifié à Wallis-et-Futuna

Article suivant

La revue de presque de Nicolas Canteloup d'Europe 1 - L'intégrale du 2/03/2021

1 Commentaire

  1. Chris
    26 mars 2021 à 10h31 — Répondre

    En effet je vois assez mal comment ils peuvent empêcher les gens de s’équiper, rien n’empêche les gens de commander leur kit Starlink sachant que la douane du fenua est sous compétence métropolitaine et que la France a déjà approuvé Starlink pour une offre débutant au quatrième trimestre 2021. Je connais pleins de gens ici à Rangiroa qui ont déjà prévu de passer à Starlink. Les opérateurs locaux vont rager mais on ne va pas pleurer pour eux sachant comment ils nous ont extorqué pendant des années avec leur entente et situation de monopole. En France la fibre en illimité c’est 2200 à 3500fcfp par mois, pas 14900 pour du limité, on se fait voler depuis des années, mais c’est finit grâce à Starlink.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Internet haut débit économique : Starlink arrive au Fenua – Edito 02/03/2021