EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Inventions anti Covid en pagaille ! – Edito 13/01/2021

Tous les ans au mois de janvier à Las Vegas se déroule la grand-messe des technophiles, le CES, le Computer Electronic Show. C’est l’occasion pour tous les acteurs mondiaux du domaine d’en profiter pour faire la démonstration de leur savoir-faire soit avec des avant-premières de leurs futurs produits ou des prototypes. A titre totalement personnel je rêve depuis tout gamin de pouvoir y faire un tour un jour et déambuler dans les allées du Centre des Congrès de la ville du péché tellement il y a de quoi en prendre plein les yeux lorsque l’on est un amateur de technologie ou de gadgets. Pas de regret pour cette édition 2021, Coronavirus oblige cette année c’est historiquement la première fois que ce salon international se déroule de manière totalement dématérialisée, exclusivement sur internet donc. C’est vous dire les progrès qu’il reste à accomplir pour tous ces inventeurs et ingénieurs qui à l’heure actuelle n’ont pas su dégainer à temps des panoplies high-techs et peu onéreuses à remettre aux visiteurs.

Toutefois l’air du temps sanitaire a visiblement bien une influence sur les objets qui y sont actuellement présentés par leurs fabricants. On note une réelle tendance pour tout ce qui concerne le fait de se préserver de toute potentielle infection au Covid. De manière plus ou moins fine et prudente selon les firmes le nombre de nouveaux appareils censés être en mesure de désinfecter tout et n’importe quoi est assez hallucinant. Les uns et les autres rivalisent d’arguments pour vous lister tous ces germes, virus ou bactéries qu’ils vont vous permettre d’éviter de croiser. Si je lisais ainsi il y a peu de temps qu’un smartphone en fin de journée pouvait s’avérer encore plus souillé qu’une cuvette de WC, je comprends mieux pourquoi à ce CES 100% digital une ribambelle d’entreprises se met à proposer des espèces de sarcophages à ultra-violet pour stériliser ce qui est quasiment devenu avec le temps un appendice de notre corps. Ca en plus de la chasse d’eau sans contact à n’en pas douter ça deviendra du « must have ».

Et je ne vous parle même pas de la tripotée de filtres à air ambiant prêts à inonder le marché sous toutes les formes et à tous les prix. A se demander comment on a pu vivre sans jusqu’à présent. Mais à l’occasion de cette édition du salon de l’électronique c’est aussi l’apogée du technophile prudent puisqu’on notera que certains ont levé le voile sur d’improbables masques incorporant le Bluetooth, où quand le masque devient potentiellement plus « intelligent » que son porteur …

Je conclurai ce billet en saluant l’esprit d’initiative d’autres pionniers geeks qui anticipent déjà de potentielles futures pandémies et les confinements qui en découleraient, en annonçant entre autres le robot chat contre l’anxiété et même les sextoys boostés à l’intelligence artificielle pouvant être gérés à distance par quelqu’un à qui on en confierait le contrôle. On n’arrête vraiment pas le progrès.

Article précedent

Test covid obligatoire pour les États-Unis : le casse-tête pour les touristes et résidents des îles

Article suivant

Trophées du sport : Tehea Labaste, candidate n°7

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Inventions anti Covid en pagaille ! – Edito 13/01/2021