INTERNATIONAL

Irak: les principaux chefs de la sécurité pour Bagdad limogés

Bagdad (AFP) – Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a limogé les principaux chefs de la sécurité à Bagdad après l’attentat qui a fait dimanche près de 300 morts dans la capitale, a indiqué vendredi son bureau dans un communiqué.

M. Abadi a donné « l’ordre de relever de leur fonction le commandant des opérations pour Bagdad ainsi que les responsables de la sécurité et des renseignements », selon ce communiqué.

Dimanche, un attentat au minibus piégé revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) a fait 292 morts dans un centre commercial de Bagdad où des gens faisaient leurs courses avant l’Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

Deux jours après cet attentat, l’un des plus sanglants de l’histoire récente du pays, le ministre de l’Intérieur Mohammed Al-Ghabbane avait présenté sa démission, acceptée par M. Abadi, en reconnaissant des failles dans les mesures de sécurité.

L’attaque a suscité la colère de nombreux Irakiens face à l’incapacité du gouvernement à protéger les populations civiles et mettre en oeuvre des mesures de sécurité efficaces.

L’annonce du limogeage des responsables de la sécurité à Bagdad intervient en outre quelques heures après qu’une nouvelle attaque a endeuillé le pays, faisant 30 morts dans un mausolée chiite dans la ville de Balad au nord de Bagdad.

Les forces de sécurité l’ont attribuée à des membres de l’EI mais cette attaque menée au mortier puis avec des kamikazes n’a pas encore été revendiquée.

Un immeuble en ruines après un attentat suicide, le 3 juillet 2016 dans le quartier de Karrada à Bagdad. © AFP

© AFP/Archives SABAH ARAR
Un immeuble en ruines après un attentat suicide, le 3 juillet 2016 dans le quartier de Karrada à Bagdad

Article précedent

Otan: Obama appelle à la cohésion face au Brexit et à la Russie

Article suivant

Vincent Lambert: la cour d'appel confirme la tutelle à son épouse

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Irak: les principaux chefs de la sécurité pour Bagdad limogés