INTERNATIONAL

Jacqueline Sauvage renonce à faire appel de son maintien en prison

Melun (AFP) – Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent, a renoncé à faire appel après le refus de la justice de lui accorder une libération conditionnelle, ont annoncé jeudi à l’AFP ses avocates.

Elle est « épuisée de l’acharnement judiciaire à son encontre », ont indiqué Me Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta. 

Le tribunal d’application des peines de Melun (Seine-et-Marne) avait refusé le 12 août d’accorder une libération conditionnelle à cette femme de 68 ans, devenue le symbole des violences conjugales et partiellement graciée par François Hollande. 

Capture d'écran d'une vidéo tournée par l'AFPTV montrant les filles de Jacqueline Sauvage arrivant à l'Élysée à Paris, le 29 janvier 2016, pour rencontrer le Président François Hollande. © AFP

© AFP/Archives Agnès COUDDURIER-CURVEUR
Capture d’écran d’une vidéo tournée par l’AFPTV montrant les filles de Jacqueline Sauvage arrivant à l’Élysée à Paris, le 29 janvier 2016, pour rencontrer le Président François Hollande

Article précedent

Rixe en Corse: le procès de cinq hommes reporté au 15 septembre 

Article suivant

JO-2016: L'haltérophile kirghize Artykov, premier médaillé exclu pour dopage

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Jacqueline Sauvage renonce à faire appel de son maintien en prison