INTERNATIONAL

Jérusalem: quatre soldats israéliens tués dans une attaque au camion

Jérusalem (AFP) – Quatre soldats israéliens ont été tués dimanche lorsqu’un camion a percuté un groupe de militaires à Jérusalem-ouest, a rapporté une source médicale, la police privilégiant l’hypothèse d’une attaque.

Le chauffeur du camion a également été tué, selon un médecin sur place, Arie Jaffe. Les secours israéliens ont fait état de 15 soldats blessés, dont un grièvement.

L’identité du chauffeur n’a pas été dévoilée par la police israélienne mais, selon des responsables de la sécurité palestinienne, il s’agirait d’un Palestinien habitant le quartier de Jabal Moukaber à Jérusalem-est, proche des lieux.

Un porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a indiqué que les victimes faisaient partie d’un groupe de soldats descendant d’un bus pour se rendre sur un lieu de promenade offrant une belle vue sur la Vieille ville de Jérusalem.

Soudain, le conducteur du camion « a foncé avec son véhicule sur eux », a précisé le porte-parole, en précisant que, « à l’heure actuelle, nous excluons l’hypothèse d’un accident ».

Une série d’attaques au couteau, à l’arme à feu ou à la voiture-bélier, a commencé à l’automne 2015 en Cisjordanie, à Jérusalem et en Israël. Elle s’est poursuivie avec une intensité moindre ces derniers mois. 

Cette vague de violences a désormais coûté la vie à 247 Palestiniens, 40 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l’AFP. 

La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d’attaques anti-israéliennes, souvent commises à l’arme blanche par des jeunes gens isolés.

Le drame de dimanche intervient cinq jours après la condamnation, très médiatisée, d’un jeune soldat israélien accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé.

Le sergent franco-israélien Elor Azaria, 20 ans, a été reconnu coupable d’homicide volontaire par un tribunal militaire israélien. Les juges devraient prendre plusieurs semaines avant de prononcer leur peine contre le sergent qui encourt 20 ans de prison.

Sur le site d'une attaque au camion-bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017. © AFP

© AFP AHMAD GHARABLI
Sur le site d’une attaque au camion-bélier à Jérusalem, le 8 janvier 2017

Article précedent

Accident d'autocar en Saône-et-Loire: quatre Portugais tués

Article suivant

Bretagne: fous de Bassan et macareux moines suscitent l'inquiétude

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Jérusalem: quatre soldats israéliens tués dans une attaque au camion