ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Jipsy, première chienne de l’unité cynophile de la DSP

Jipsy

Le commissariat de Papeete vient d’accueillir un nouveau fonctionnaire de police un peu particulier. Il s’agit de Jipsy, une femelle berger belge formée à la détection de stupéfiant. Avec l’arrivée de Jipsy la police ouvre sa première unité cynophile en Polynésie.

Jipsy, deux ans, berger belge, a pris son service vendredi matin au commissariat de Papeete, soit juste deux jours après son arrivée sur le territoire. La jeune chienne est un fonctionnaire de police à part entière avec un numéro de matricule. Son intégration à la Direction de la sécurité publique permet de mettre en place la première unité cynophile de la police en Polynésie. Jipsy a été formé à la détection de stupéfiant. Son maître chien, le gardien de la paix Loïc Ly Sao, et son assistant ont suivis une formation de trois mois en métropole pour savoir « driver » la chienne lors des opérations. Jipsy aidera ses collèges lors de perquisitions ou de contrôles routiers grâce à ses qualités olfactives. La création d’une unité cynophile s’inscrit dans l’intensification de la lutte contre les stupéfiants comme l’explique le commandant de Police, Jean-Loïc Hanuse.

L’accueil d’un chien en unité cynophile est un investissement lourd qui nécessite la formation de deux fonctionnaires de police. Pour l’instant Jipsy sera donc l’unique chienne de l’unité cynophile. La chienne travaillera jusqu’à l’âge de 6-8 ans soit, en âge humain près de 56 ans, une belle carrière donc !

Article précedent

Ils sont les artistes d’aujourd’hui

Article suivant

Richard Lagrange surpris par « le dynamisme culturel »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Jipsy, première chienne de l’unité cynophile de la DSP