ACTUS LOCALESPOLITIQUE

« J’irai discuter avec Fillon de son programme »

© Radio 1

© Radio 1

Le Tapura va soutenir François Fillon qui est sorti vainqueur des primaires de la droite et du centre. Mais Edouard Fritch a insisté sur le fait que ce soutien ne se fera pas sans discussion et notamment sur un programme « positif et utile » pour la Polynésie. Edouard Fritch assure également que devenir le référent des Républicains en Polynésie n’est « pas sa priorité ».

Discipline oblige, le président du Tapura Edouard Fritch a déclaré qu’il reportera son « soutien à la candidature unique de la droite et du centre » pour la présidentielle. Mais il assure aussi que ce soutien ne pourra se faire sans discussions en amont, avec François Fillon ou ses équipes, sur le programme dédié aux outre-mer et notamment à la Polynésie. Précisant que les « dispositions ne sont pas les mêmes » que l’on soit département ou territoire.

Le président souhaite en particulier discuter avec le candidat de la droite et du centre de la suppression de  500 000 emplois de fonctionnaires qu’il a promis lors de la campagne des primaires. « Cela a besoin d’être précisé » a déclaré Edouard Fritch et spécialement en matière d’éducation ou de police. Concernant la désignation du Tapura comme référent officiel du parti Les Républicains en Polynésie, ou l’investiture des Républicains pour les législatives, Edouard Fritch déclare que ce n’est pas sa priorité. Du moins pour l’instant.

© Félix Barsinas
Article précedent

Le retour des velléités "séparatistes" des Marquises

© Radio 1
Article suivant

Gaston Flosse et Tonita se déchirent Erima

1 Commentaire

  1. Tam
    29 novembre 2016 à 8h55 — Répondre

    Eh… va bien discuter de son programme pour les fonctionnaires d’état polynésiens,la dette du nucléaire(18 milliards cfp/an) ect… fa’aitoito Edouard.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« J’irai discuter avec Fillon de son programme »