INTERNATIONALJO-2016

JO-2016/Hand: les Français en demies en battant le Brésil

Rio de Janeiro (AFP) – Les handballeurs français, doubles champions olympiques en titre, ont dû s’employer pour dominer une équipe brésilienne décomplexée (34-27) et accéder mercredi aux demi-finales des Jeux de Rio.

La France retrouvera l’Allemagne, championne d’Europe, ou le Qatar, qu’elle a pulvérisé au premier tour (35-20), vendredi pour une place en finale.

Dans une « Arena do Futuro » bouillante, les Français ont longtemps buté sur la sélection hôte, qui n’avait encore jamais disputé de quart de finale olympique. Mais, ce Brésil-là vaut bien mieux que son classement obtenu lors du dernier Championnat du monde (16e), remporté par la France à Doha début 2015.

Soudée et transcendée par son public, elle dispose aussi de joueurs talentueux qui lui avaient permis de surprendre l’Allemagne (33-30) en phase de poules, comme le remuant pivot Alexandro Pozzer et le longiligne arrière gauche Thiagus Petrus, redoutable sur les tirs de loin.

A eux deux, ils ont inscrit 10 des 16 buts de leur équipe à la mi-temps (16-16). Les Bleus n’en avaient encaissé autant en une période qu’une seule fois, face au Danemark, l’un des candidats au podium, lors du dernier match de poule lundi (victoire 33-30).

Les Bleus se sont vite détachés grâce à l’efficacité de Guigou (5-2), auteur de 6 buts en première période, dont deux sur pénalty. Mais les Brésiliens ont fait bloc, avec leur défense en 1-5 (un joueur avancé pour gêner la circulation du ballon). Les parades du gardien Maik Santos, déchaîné, leur ont permis de se créer des contre-attaques et de prendre les commandes (6-5).

Les Bleus se sont détachés une deuxième fois (15-12) sur un kung-fu de Guigou, servi par Luc Abalo, mais sans réussir à faire le trou. Derrière, Petrus s’est mis en mode catapulte et le Brésil recollait à la pause.

Au retour des vestiaires, les Bleus ont resserré les boulons en défense, devant Vincent Gérard qui suppléait Omeyer en difficulté. L’expérience de Daniel Narcisse se révélait précieuse.

Dans le dernier quart d’heure, les Français réussissaient enfin à creuser l’écart. L’inévitable Guigou convertissait un jet de sept mètres après une faute sur Nikola Karabatic (26-22), particulièrement ciblé.

Les Brésiliens accusaient le coup physiquement et l’écart gonflait. Les Bleus étaient désormais à l’abri.

Le handballeur français Daniel Narcisse lors du quart de finale contre le Brésil, le 17 août 2016 aux JO de Rio. © AFP

© afp/AFP JAVIER SORIANO
Le handballeur français Daniel Narcisse lors du quart de finale contre le Brésil, le 17 août 2016 aux JO de Rio

Article précedent

Valls s'invite dans la polémique sur le burkini, invoquant "les valeurs de la République"

Article suivant

Le burkini, une apparition récente, un développement difficilement quantifiable

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

JO-2016/Hand: les Français en demies en battant le Brésil