JournauxPodcasts

Journal de 07:30 le 30/12/13

C'est dans une rue du village Sainte-Anastasie que le polynésien a été retrouvé dans un état critique ©DR

C’est dans une rue du village Sainte-Anastasie que le polynésien a été retrouvé dans un état critique ©DR

FAITS DIVERS

En métropole, un polynésien a été tué le soir de Noël

Âgé de 44 ans il a été retrouvé mercredi entre la vie et la mort dans une rue du village Sainte-Anastasie, dans le Gard. Il est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital de Nîmes. Samedi soir, un suspect a été mis en examen et écroué pour violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

D’après nos confrères de France Bleu et du Midi Libre, le suspect avait accueilli la victime le soir du drame avant de le mettre à la porte de son domicile après une violente altercation sur fonds de forte consommation d’alcool. Le suspect a reconnu que des coups avaient été échangés mais a affirmé aux enquêteurs que lorsque l’homme est parti, il n’était pas grièvement blessé.

Une autopsie doit être pratiquée aujourd’hui. Elle devrait permettre de savoir si la victime a été frappée une nouvelle fois après la première altercation et, si oui, avec quel type d’objet, car pour l’instant aucune arme n’a été retrouvée.

A Pueu la baignade familiale a viré au drame

Une femme de 47 ans est morte hier après-midi alors qu’elle se baignait en famille sur la page de Teharuru. D’après les premiers éléments de l’enquête, la nageuse a été emportée par une vague. Dans un ultime effort elle a réussi à rejoindre le rivage et c’est une fois à terre qu’elle aurait été prise d’un malaise. Son décès a été constaté à son arrivée aux urgences de l’hôpital de Taravao. Après examen du corps le médecin légiste à conclue à une noyade.

Encore bien trop d’accidents sur les routes !

Alors que la sécurité routière est au cœur de tous les débats , quatre nouveaux accidents de la route ont eu lieu ce weekend. Dépassement dans un virage à Moorea, perte de contrôle après s’être endormi à Punaauia, demi-tour interdit à Arue et cascade mal maitrisée à Raiatea. Ces quatre accidents ont fait 5 blessés dont certains sérieusement.

ÉCONOMIE

BTP : la chine envoie une équipe de dix ingénieurs

La décision a été officialisée à Pékin, lors de la rencontre entre Gaston Flosse et les dirigeants de la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), l’une des plus grosses entreprises de BTP en Chine. Lors de cette entrevue, le PDG de la compagnie, Zhiming Liu, a annoncé qu’il avait monté une équipe composée de dix ingénieurs, qui se rendra sur le territoire afin de bien cerner les projets du Pays et d’en évaluer les contraintes.

Gaston Flosse a donné carte blanche aux dirigeants de la CCECC en précisant que cette équipe pourra rester aussi longtemps que nécessaire et effectuer tous les relevés qu’elle jugera utiles. De son coté, Zhiming Liu a souhaité « une coopération fructueuse et agréable » avec la Polynésie française et a réitéré son vif intérêt pour les projets tels que la reconstruction de l’aéroport, la voie rapide entre Taravao et Papeete ou le port de Faratea. L’équipe d’ingénieurs chinois est attendue en janvier à Tahiti.

SOCIÉTÉ

Premiers voyages et premiers couacs pour l’Aremiti ferry 2

Le nouveau navire de la compagnie est opérationnel depuis samedi matin. Ce weekend, il a déjà transporté plusieurs centaines de passagers entre Tahiti et Moorea. Les voyageurs, des habitués pour la plupart, étaient ravis de leurs traversées, plus rapides et plus confortables.  Mais voilà, c’est à l’embarquement et au débarquement à Papeete que ca coince… Que ça frotte même… La rampe de débarquement des véhicules n’est pas à la bonne hauteur. Autre constat le débarquement des passagers se fait encore par la rampe de débarquement des véhicules. Là, ce n’est pas du ressort de la compagnie mais bien de la gare maritime comme le précise Tuanua Degage. Si le problème de la passerelle passagers relève de la compétence du Port Autonome, Tuanua Degage l’a affirmé, le problème de la rampe d’accès pour les véhicules sera résolu dans la semaine. Les travaux seront effectués de nuit pour éviter toute perturbation des rotations.

Les Mister Tahiti à nu devant leurs fans

Ce dimanche, ils étaient réunis dans la galerie Moana Nui pour dédicacer leur calendrier 2014. Un calendrier où les 12 candidats se sont dévoilés, c’est le moins qu’on puisse  dire, puisqu’ils y posent nus dans la végétation polynésiennes. D’autres séances de dédicaces devraient avoir lieux dans le courant du mois de janvier. Pour l’instant le calendrier est en vente en exclusivité à Carrefour Punaauia au tarif de 1950Fcfp.

Article précedent

Lynchée sur Facebook pour avoir défendu les tests sur les animaux

Article suivant

Après Apple, Google s'intéresse à votre voiture

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 07:30 le 30/12/13