JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 02/12/13

Roch Wamytan (illustration) © DR

Roch Wamytan (illustration) © DR

PACIFIQUE

Le président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie vient signer une convention avec l’Assemblée

 Roch Wamytan, est arrivé ce samedi au fenua pour une visite officielle de cinq jours. But de sa venue : la signature d’une convention avec le président de l’assemblée de la Polynésie française afin de mettre en place une coopération interparlementaire. Reste que les modalités de ce partenariat  sont encore à déterminer. C’est la raison pour laquelle il rencontrera les autorités présentes sur le territoire. Il a déjà rencontré ce matin le maire de Papeete, ainsi que le Syndicat de Promotion des communes. A son agenda également, un déjeuner de travail à l’assemblée pour discuter de la signature de cette fameuse convention, d’emploi local et de l’implantation de casinos. Cette nouvelle convention, devrait être signée à l’issue de la séance solennelle qui se tiendra jeudi prochain. Dans l’après midi, il rencontrera Lionel Beffre ainsi que le groupe UPLD à l’assemblée et le président Gaston Flosse à la présidence.

Le chef de la diplomatie néo zélandaise est en Polynésie française

Murray McCully est en visite sur le fenua depuis dimanche après-midi et ce pour cinq jours. Il s’est entretenu à 11h avec le président Gaston Flosse pour un tête à tête. Au cœur des discussions, le renforcement de la coopération entre la Polynésie Française et la Nouvelle Zélande dans plusieurs secteurs. L’économie d’abord pour parler de la réduction de la balance commercial. Mais également dans d’autres domaines: tels que l’agriculture, l’élevage, le tourisme vert dans lesquels la Nouvelle Zélande a de vraies compétences d’expertise. Et enfin, il sera sans doute question du secteur clé du tourisme et de Mahana Beach dont l’appel d’offre international a été lancé vendredi dernier.

TOURISME

Bilan de l’opération Taravana pour les pensions de famille

Elle s’est achevée ce samedi après une semaine d’offres à prix cassés. Vous avez été nombreux à vous presser dans les agences de la compagnie aérienne pour commander un séjour dans les îles et bénéficier de promotions allant parfois jusqu’à 50%. Un évènement qui avait pour but de booster le tourisme en cette période creuse, mais surtout de mettre en avant les pensions de famille. Pour Georges Gramont, propriétaire du relais Moehau à Hiva Hoa et vice président de l’association Gites de Tahiti. Cette opération est « une bonne initiative mais il faut encore aller plus loin ». Un autre projet est actuellement à l’étude, celui de proposer des promotions cette fois-ci des îles vers Tahiti.

SOCIÉTÉ

TNTV change de formule

Et ça commence dès aujourd’hui. Sous l’impulsion de la récente nomination du nouveau directeur de la chaîne Philippe Roussel, TNTV veut faire de l’information je cite : « sa colonne vertébrale ». Résultat : un nouveau journal d’information va être remis en place à midi et le journal en français sera allongé avec l’intégration de reportages des rédactions de TF1 et LCI. Maite Mai et Matahi Tutavae, nouveau visage de la chaîne seront à l’antenne. Des changements pour cette nouvelle grille, tout en gardant la base : à savoir la proximité avec près de quatre heures d’émissions locales diffusées quotidiennement.  La direction se donne jusque la fin de l’année prochaine pour opérer des ajustements, si nécessaire.

CULTURE

Ori Tahiti : les polynésiens tiennent leur revanche

Faia Tepou et Hinatea Ristorcelli ont remporté hier soir la grande finale de la seconde édition du Ori Tahiti Nui Compétition organisée ce weekend à l’hôtel Le Méridien Tahiti. Une revanche pour les danseurs du fenua qui n’avaient pas excellé l’année dernière. Chez les vahine, le titre leur avait échappé et c’est une danseuse californienne qui avait été primée. Un honneur pour les deux gagnants qui ont déclaré à leur sortie de scène: “C’est notre victoire mais aussi celle de la Polynésie”. Cette année, le jury de ce concours international réservé aux solistes, a été très impressionné par le niveau des prestations, mais pour Moena Maiotui, sa présidente, « les polynésiens ont particulièrement brillé ». Un jury qui, tellement satisfait des prestations, n’a pas résisté à l’appel de la danse. A l’issue de la première compétition, les sept membres sont montés sur scène pour une démonstration, très vite rejoint par les candidats et même par le public.

Les enfants étaient aussi représentés dans cette compétition du Ori Tahiti Nui

Cela s’est passé samedi matin, c’est la jeune Mélissa, âgée de 11 ans qui a remporté la compétition dans sa catégorie, une victoire pour Mélissa « qui n’a rien lâché et a tout fait pour draguer le jury ».

La peinture de Tahiti de 1903 aux années 60…

C’est ce que vous découvrirez dans l’exposition du Musée de Tahiti et des Iles, intitulée « Après Gauguin », qui commence le mercredi 4 décembre. La mort du célèbre artiste, décédé sur le fenua en 1903, est donc le point de départ de cette exposition. Qu’est-ce que le peintre impressionniste, a laissé derrière lui ? D’innombrables tableaux, mais aussi, et surtout, le goût pour d’autres artistes, de venir peindre la Polynésie à leur tour. Près de 80 œuvres de 36 peintres seront exposées. Elles proviennent pour la grande majorité des collections publiques du musée de Tahiti et des îles, du Musée Gauguin et de la Résidence du Haut-Commissaire, et de certains collectionneurs privés. L’exposition se clôture en mai 2014, elle est gratuite pour les moins de 18 ans et les étudiants.  Pour les autres, l’entrée se fera au prix de 600 Fcfp.

 

Article précedent

La césarienne forcée qui choque la Grande-Bretagne

Article suivant

Répondeur de 6:30 le 02/12/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 02/12/13