JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 02/12/14

© MAXPPP

© MAXPPP

JUSTICE

Dix ans ferme dans la Mexican connection

Lourde peine rendu aujourd’hui par le tribunal correctionnel dans cette affaire qui avait éclaté en 2012. A l’époque, les douanes polynésiennes avaient mis la main sur 486 grammes d’Ice dissimulés dans la couture du caleçon d’un passager en provenance du Chili. La drogue elle-même venait du Mexique. Et de fil en aiguille, la Mexican connection était apparue au grand jour. Ce matin,Le cerveau de ce réseau, Adelino Dias Nogueira, a été condamné à 10 ans de prison et 5 ans d’interdiction de séjour en Polynésie. L’une des plus lourdes peines prononcées en Polynésie dans des affaires de trafic d’Ice. Son avocat, Me Thibault Millet, ne s’étonne pas de la sévérité de cette peine, finalement inférieure aux réquisitions du parquet. Parmi les onze autres prévenus, la « mule » Mike Levy a été condamné à 5 ans de prison dont 3 avec sursis. Le financeur de ce trafic, Alphonse Fiumarella, a été condamné à 6 ans de prison ferme. Tous les trois devront s’acquitter d’une amende douanière de près de 47 millions de Fcfp.

ECONOMIE

Le budget 2015 présenté aux élus du CESC

Edouard Fricth était entouré ce matin de ses ministres pour une présentation informelle du budget 2015. C’est un budget de continuité selon les propos de Nuihau Laurey vice président du Pays avec la poursuite des actions menées en matière de redressement financier et de la relance de la commande publique. Ce sont des actions qui ont été engagées depuis mai 2013. Le président du pays devrait rencontrer la majorité demain pour discuter avec eux de ce budget, et le point d’orgue de cette réunion sera l’augmentation de l’enveloppe destinée au financement du CAE. Edouard Fricth n’ignore pas qu’un amendement dans ce sens va être fait. Pour lui le CAE, n’est pas la réelle solution. Le président du pays a tout de même assuré qu’au premier collectif budgétaire prévu fin février début mars,  le gouvernement pourvoira au financement du CAE. Il a aussi annoncé l’ouverture du projet aquacole à la fin du premier semestre 2015 avec la pose de la première pierre en mai prochain.

Il est toujours questions de budget, mais cette fois ça se passe du côté de Paris…

Le Budget de la Polynésie dans le cadre des crédits accordés à l’outre mer a été critiqué par nos deux sénateurs. Dans un communiqué envoyé hier, Teura Iriti et Vincent Dubois ont critiqué « le mauvais sort fait à la Polynésie française »…Ils ont parlé de « double peine au plan économique et au plan social ». En cause notamment : la baisse du budget de 10 millions de francs du service militaire adapté voté vendredi dernier au Sénat. Les deux sénateurs polynésiens ont voté contre cet amendement. Ils regrettent que « la continuité territoriale ne réponde toujours pas à l’attente de nombreux administrés des communes polynésiennes éloignées qui subissent, au sein d’un territoire grand comme l’Europe, le phénomène de la double insularité ».

MISS TAHITI

Hinarere Taputu s’est exprimé  sur Radio 1, elle se dit confiante à quelques jours de l’election de Miss France.

Partie du fenua, il y a un mois notre miss Tahiti égraine ici et à quelques photos de son aventure sur sa page facebook , mais finalement peu de choses ont filtré sur son expérience Miss France. Il faut  dire qu’elle a un emploi du temps très chargé comme l’ensemble des 32 autres  candidates : shooting photos, interview  et répétitions rythme son quotidien  et  ça s’accélère encore plus avant la grande soirée de samedi. Sur l’ ambiance, celle qui est déjà la coqueluche de quelques médias en métropole, assure qu’elle est bonne avec les autres reines de beauté. Concernant son etat d’esprit, notre miss se dit « confiante » elle ne veut pas décevoir ses fans.

Et Cette diffusion est loin de satisfaire tout le monde…

La polémique enfle …Les chaînes de télévision privées de l’Outre-mer, dont fait partie TNTV, avaient dénoncé il y a quelques semaines la « concurrence déloyale » des moyens financiers du réseau des chaînes d’Outre-mer 1ère. En cause :  l’achat des droits de diffusion de ce  type d’évènements.Hier  le réseau 1ère a fait un geste d’ouverture en diffusant un communiqué dans lequel il propose aux chaînes privées un accès en différé à l’élection de Miss France de ce weekend. Une position qui n’a pas calmé les dirigeants des chaînes concurrentes qui ne s’accommodent bien évidemment pas d’un simple différé. Le directeur de TNTV, Philippe Roussel juge cette offre « indigne et déplacée ».

Article précedent

20 ans après, un terrible échange de bébés jugé à Grasse

Article suivant

L’Irak se découvre 50.000 soldats fantômes

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 02/12/14