JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 11/07/13

L'Assemblée de la Polynésie française © APF

L’Assemblée de la Polynésie française © APF

POLITIQUE :

Les élus à l’Assemblée se penchent sur le Haut-conseil

La neuvième séance de la session administrative a débuté à 9h, ce matin. La séance a ouvert avec le projet de loi du Pays relative à la réinstauration du Haut-conseil de la Polynésie française. Son rapporteur, Jean-Christophe Bouissou, a tenu à rappeler qu’il s’agissait là d’une autorité consultative indépendante, non soumise au pouvoir hiérarchique du gouvernement de la Polynésie française. Cet organe a pour but notamment, de contribuer à la sécurité juridique des actes des institutions du Pays, à l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité du droit applicable, ainsi qu’à sa diffusion. Rappelons que la loi organique du 1er août 2011 avait supprimé le Haut-conseil de la Polynésie française. Le projet de délibération propose de recréer cette institution, en la dotant non seulement des attributions qui lui étaient auparavant dévolues mais aussi de nouvelles missions. Lors des débats de ce matin, l’UPLD est revenue sur le recrutement de Brigitte Girardin et le poste de médiateur. De son côté, Nicole Bouteau de A Ti’a Porinetia l’a annoncé : « ATP votera contre le texte ». Elle a interrogé le seul ministre présent, Tearii Alpha : « quel sera le coût annuel de ce Haut conseil alors que l’ancien coûtait 100 millions de Fcfp de fonctionnement annuel. Est-ce vraiment une urgence ? ».

Teiva Manutahi demande la rétrocession de l’aéroport au Pays

Le leader de Porinetia Ora a convié la presse, ce matin, pour évoquer la question de la gestion de l’aéroport de Tahiti et la liquidation judiciaire de la SETIL Aéroports qui gérait l’aéroport avant ADT depuis janvier 1966 et qui a été dissoute le 28 septembre 2011. Selon un texte de loi, la gestion des aéroports devait être transférée aux collectivités avant 2007. Or la Polynésie française n’en a pas fait la demande. Il s’agissait d’un combat mené par Porinetia Ora lors de la campagne. Aujourd’hui, Teiva Manutahi se satisfait donc d’apprendre que Brigitte Girardin, la nouvelle représentante de la Polynésie française à Paris, a été missionnée par le président du Pays pour intervenir auprès du ministère des Outre-mer pour que l’aéroport de Tahiti soit transféré au Pays.
A noter que Teiva Manutahi a profité de cette conférence de presse, ce matin, pour faire un point, également, sur les missions qui lui seront dévolues en tant que médiateur de la Polynésie. Des missions de défenses des injustices et de résolution des litiges entres les citoyens et l’administration. Etant une autorité indépendante, les litiges qui n’auront pas été résolu par le médiateur seront ensuite transmis au tribunal. Le médiateur pourra également se saisir de sujet qui lui tiennent à cœur.

Willy Tetuanui, candidat UPLD à Punaauia

C’est au milieu de son Faapu qu’un des 3 candidats aux élections du nouveau président UPLD du comité communal de Punaauia, s’est présenté à la presse. Une élection qui aura lieu demain à la salle omnisports de Manotahi à partir de 9h.
Le candidat sortant Ruben Teremate prenant sa retraite, les sympathisants UPLD, de Punaauia sont invités à choisir leur nouveau représentant. Celui-ci, une fois élu, sera à même d’unifier les forces UPLD et se présenter aux futures élections communales de 2014.
Willy se veut le candidat de l’union. Professionnel de l’environnement ou il a été directeur de la DIREN et ingénieur à la Direction des Affaires Foncières. Il espère que son parti fera mieux qu’en 2009 qui avait fini 3ème parti de la commune avec 2 800 voix.

JUSTICE :

Le procureur a été relaxé

C’est ce qu’annoncent nos confrères des Nouvelles de Tahiti. Le procureur de la République, José Thorel, avait été condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation contre Alain Orsoni, une décision infirmée par la Cour d’appel de Paris. En février 2012, José Thorel déclarait au site d’informations Médiapart, « Gaston Flosse est tout ce qu’on veut, mais ce n’est pas un mafieux. Rien à voir avec les Orsoni, Natali ou Nivaggioni à qui j’ai eu affaire en Corse ». Le Corse Alain Orsoni avait alors porté plainte pour diffamation contre le procureur qui avait été condamné par le tribunal correctionnel à une amende de 477 000 Fcfp avec sursis, le même montant pour les dommages et intérêts ainsi que 358 000 Fcfp pour la prise en charge des frais de justice. Une décision de justice infirmée par la Cour d’appel de Paris le 4 juillet dernier. Alain Orsoni peut, en dernier recours, se pourvoir en cassation.

INFO PRATIQUE :

Modification d’horaire pour le vol d’Air France AF077 de demain

Nous vous en parlions hier, la CSIP, la confédération des syndicats indépendants de Polynésie ainsi que les personnels de la SOMSTAT, la société en charge de l’avitaillement en carburant des avions ont déposé un préavis de grève qui pourrait prendre effet demain à 0h.
Sur consigne des autorités aéroportuaires, les compagnies aériennes internationales doivent donc adapter leurs horaires pour atterrir et décoller entre 19h00 et 07h00 du matin. En conséquence, le départ du vol Air France AF077 à destination de Los Angeles puis Paris prévu demain à 07h50, est avancé à 06h40 ce même jour. L’enregistrement du vol AF077 débutera à 03h40 du matin. Aucun passager ne sera accepté à l’enregistrement au-delà de 05h40. Air France demande à tous ses passagers de se présenter le plus tôt possible à l’aéroport de Tahiti Faa’a. Pour plus de renseignements, vous pouvez également appeler l’Aéroport de Tahiti au 86 60 61.
D’autres vols sont modifiés : ce soir, le vol ATN 08 prévu à 23h59 décollera à 23h30, l’arrivée du vol d’Air New Zealand prévu à 0h05 arrivera à l’aéroport de Tahiti Faa’a à 22h30. Toujours ce soir, le vol d’Air New Zealand au départ de Tahiti décollera à 23h40 et non plus à 1h20 comme initialement prévu.
Pour demain, le vol ATN 78 à destination de Tokyo décollera à 5h10 au lieu 6h30. Le vol d’Air France 077 de demain partira à 6h40 au lieu de 7h50. Samedi matin, le vol ATN 101 dont l’arrivée était prévue à 5h10 est décalée à 4h30. Au départ, le vol TN101 décollera à 6h30 au lieu de 7h30. Enfin, le vol ATN 77 dont l’arrivée était prévue à Tahiti Faa’a samedi matin à 8h35 atterrira à 6h40.

CULTURE :

Heiva i Tahiti 2013 : le programme des prestations de ce soir

Les festivités du Heiva i Tahiti 2013 continuent avec, ce soir, sur scène, trois groupes de chant et deux groupes de danse. Dès 19h, vous retrouverez le groupe de chant Tamarii Rapa No Tahiti et les danseurs de Tahina No Uturoa. A 20h50, les groupes de chant Teruarei No Moorea et Faretou No Haapu entreront sur scène. La soirée se clôturera avec la formation Tamarii Tipaerui à 23h10. Les billets sont en vente à partir de 1 500 Fcfp à Radio 1 Fare Ute, dans les deux magasins Carrefour et sur la billetterie en ligne. A noter que la soirée de samedi se jouera à guichet fermé, tous les billets ayant été vendus.

Article précedent

Journal de 7:30 le 11/07/13

Heiva i Tahiti 2013
Article suivant

Heiva i Tahiti 2013 : quels groupes sur scène ce vendredi ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 11/07/13