Podcasts

Journal de 12:00 le 14/06/13

Vodafone arrive sur le marché polynésien © Damien HELENE

ECONOMIE :

Vodafone arrive sur le marché polynésien

Le numéro 1 de la téléphonie mobile mondiale arrive en Polynésie française. Ce qui d’ailleurs ne manque pas d’attiser la protestation de certains habitants, notamment à Papenoo, qui s’élèvent contre l’implantation des antennes relais. En s’installant en Polynésie, l’opérateur compte ainsi faire baisser les prix pour les consommateurs. Ils sont actuellement près 223 000 abonnés au réseau Vini. Même si aucun tarif n’a pour l’instant été dévoilé, deux offres seront d’ores et déjà proposées : la première avec un tarif dégressif en fonction du temps d’appel et une autre, à tarif préférentiel pour les clients Vodafone.  Vodafone passera par l’opérateur historique pour la couverture du réseau dans certaines îles. La boutique accueillera ses premiers clients lundi à partir de 7h30 rue des remparts.

POLITIQUE :

Téléphonie toujours… A Ti A Porinetia interpelle Bruno Marty

Alors qu’un conflit foncier oppose, depuis le début du mois de mai, la société Vodafone et plusieurs riverains du quartier Atger à Papenoo au sujet de l’implantation d’une antenne relais, Antonio Perez, représentant à l’Assemblée de la Polynésie française, membre du groupe A Ti A Porinetia a déposé une question écrite relative à l’implantation des antennes relais, hier.
Il interpelle Bruno Marty, le ministre de l’Equipement et demande à ce que le principe de précaution soit appliqué.
Dans sa question, A Ti A Porinetia « préconise avec force, dans un intérêt suprême de santé publique […] la production d’un projet de délibération encadrant l’implantation des antennes relais en Polynésie française. « Quelles mesures en soutien à la démarche du collectif Adger comptez-vous mettre en œuvre ? » interroge le groupe à l’Assemblée.

De nouvelles mesures d’économies ont été actées par le bureau de l’Assemblée

Le bureau de l’Assemblée, composé à la proportionnelle des groupes politique de 6 élus de la majorité et de 3 élus de l’opposition, a tenu sa première réunion mercredi dernier sous la présidence d’Edouard Fritch. Dans la poursuite des mesures d’économies, le président a proposé de fermer le service des transports des élus et de vendre les véhicules qui y étaient affectés. Ainsi, la vente de huit véhicules, dont cinq qui étaient précédemment affectés aux groupes politiques, a été actée. Outre des économies en carburant, la vente de ces véhicules permettra de réaliser des économies d’entretien et d’assurances, soit un total estimé de 2,8 millions Fcfp par an. Et puis autre décision prise mercredi : appliquer l’article 79 du règlement. Lequel stipule que « deux absences injustifiées d’un représentant entraînent une réduction d’1/60è de son indemnité mensuelle ». Deux élus sont visés par ces dispositions. Le bureau de l’Assemblée se réunira ainsi chaque mois.

EMPLOI :

Le dispositif d’apprentissage se simplifie

L’apprentissage permet aux jeunes d’apprendre un métier avec une partie du temps passée en centre de formation, et l’autre au sein d’une entreprise. La durée du contrat d’apprentissage peut varier entre 1 et 3 ans en fonction de la durée du cycle de formation. L’apprentissage en entreprise existe depuis plusieurs années en Polynésie. Mais depuis l’année dernière, ce dispositif a été révisé afin de le relancer. Les démarches des entreprises ont notamment été simplifiées. Ils sont une quarantaine de jeunes à avoir choisi l’apprentissage l’année dernière. Sachez que deux réunions d’information sont prévues à l’attention des employeurs. Ce sera les jeudi 20 et 27 juin dans les locaux du SEFI. Si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire par mail à [email protected]

SPORT :

C’est parti pour le championnat de cyclisme

Le championnat polynésien de cyclisme sur piste débute aujourd’hui. La compétition se déroulera sur deux soirées, la première manche ce soir et la finale le vendredi 21 juin. Elle verra s’affronter les catégories minimes, cadet, juniors, seniors et vétérans. Les deux soirées se déroulent de 18h20 à 21h30 au vélodrome de Fautaua. L’entrée est gratuite.

Les scolaires se sont affrontés dans la rade de Papeete

Le top départ du Heiva Tama Hoe 2013 était donné à 8h, hier matin, dans les jardins de Paofai. Cette 4ème édition a réuni tous les champions scolaires en CM2, de chaque commune, pour l’ultime compétition de va’a de l’année. En tout, quarante-huit classes et pour ceux qui ne participaient pas aux courses, des V12 et des matches de Beach Soccer ont été proposés aux enfants. Cet évènement a été initié pour la première fois par la ville de Papeete en 2009 et a permis de mettre en valeur la pratique du va’a au sein des écoles. Aujourd’hui, le Heiva Tama Hoe est l’occasion de mettre en pratique les apprentissages de tout un trimestre d’entrainement pour ces élèves. Après une matinée effrénée, cette rencontre s’est terminée à 14h pour ces élèves de CM2 avec une remise des prix. Aucun gagnant n’a été déclaré, le principal étant de participer.

Article précedent

Hiro’a : parution du numéro du mois de juin

Article suivant

La 3 ème édition du Tu’aro no te ora, c’est ce samedi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 14/06/13