JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 20/09/14

 © DR

© DR

 

Faits divers

Le motu Moea a pris feu cette nuit à Moorea

Un incendie s’est déclaré cette nuit dans la commune de Haapiti, plus précisément sur le motu Moea qui fait face à l’ancien club Med. Il semblerait selon les témoins que l’origine de l’incendie provienne du snack restaurant du motu. C’est une déflagration entendue aux alentours de 2h du matin, qui les a alertés. Selon nos informations, les pompiers se seraient rapidement rendus sur place grâce en empruntant l’un des bateaux de la commune. Il serait rentrés sur l’il au petit matin. L’incendie est terminé mais on ignore encore l’étendu des dégâts.

Société

Le Raid Painapo prend un parfum de scandale : les organisateurs ont rasé le terrain de Ta’ahiamanu sans autorisation

Quelle ne fut pas la surprise des spectateurs du Raid Painapo ce matin, en arrivant sur le site de l’arrivée de la course, à Oponohu. Tous les cocotiers qui peuplaient le terrain de Ta’ahiamanu avait été abatus. Au total ce sont 81 arbres qui se trouvaient sur le terrain aujourd’hui mis à nu. A l’origine de ce carnage, l’association Te moorea Club. C’est à elle qu’avait été confiée la gestion de ce terrain, qui appartient au territoire. Joint par téléphone Jean Tama, le président de l’association a déclaré « c’était pour assurer la sécurité de tout le monde, aujourd’hui ils seront 3000 personnes à l’arrivée. De toute manière ces cocotiers étaient pourris ». Seulement voilà, prendre cette initiative sans autorisation est illégal. Le maire de Moorea Maio, informée de la situation, a souhaité ne pas polémiquer mais plutôt trouver des solutions. Reste que le terrain appartient au territoire qui pourra prendre les mesures qu’il souhaite en réponse à cet acte.

Moorea : Une alerte aux méduses a été lancée

En effet, elles ont été aperçus dans les zones de Pihaena, Opunohu et de Papetoai. Elles dérivent avec un courant Nord Est, vers la grande plage de «TA’A HIA MANU». La commune appelle les visiteurs, les vacanciers et les habitants à la plus grande vigilance.
En cas de piqûre voyer directement un médecin.

Le CIVEN « api » ne satisfait pas l’association Moruroa e tatou

Le décret relatif à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires vient de sortir. Il a été publié au Journal officiel mercredi. Ce nouveau décret prend en compte le changement de statut du CIVEN, Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires. Il était auparavant un organisme consultatif faisant des recommandations au ministre de la défense. Désormais ce comité est une AAI, Autorité Administrative Indépendante. Il aura pour fonction de décider d’attribuer ou non des indemnisations. Moruroa e Tatou attendait ce décret depuis plusieurs mois mais pour Roland Oldham, son président, c’est la déception. Il considère que ce texte n’est pas du tout en faveur des victimes des essais nucléaires qu’il défend. Selon un rapport, au 24 juin 2013, 840 demandes d’indemnisations ont été reçues au secrétariat du CIVEN, 722 dossiers ont été examinés, 11 victimes ont été indemnisées dont 4 polynésiens, soit 1,3% des dossiers déposés. Chaque année plus d’un milliard Fcfp est inscrit pour indemniser les victimes mais seule une part minime de ce budget est consommée. Par exemple en 2012, seulement 32 millions Fcfp ont été utilisés.

Évènement

Le cheval est à la fête ce weekend

Les trois centres équestres de Tahiti organisent ce dimanche la fête du cheval, un évènement national reconduit depuis plusieurs années et qui chaque fois attire les foules.Le but de l’évènement est de s’amuser en famille mais c’est aussi pour les cavaliers l’occasion de faire partager leur amour du cheval au grand public. A cette occasion, l’hippodrome de Pirae se changera quasiment en cirque et de nombreux spectacles seront proposés. Les adultes et les enfants pourront également effectuer des balades à poney sur un parcours basé cette année sur le thème des pirates.L’entrée est gratuite et le public est attendu à l’hippodrome entre 9h et 16h.

Culture

La sortie d’une nouvelle édition de l’ouvrage « Iles et lumières »

Gros succès il y a 15 ans, les éditions « Au vent des îles » rééditent ce carnet de voyage sous un nouveau format, en version bilingue, mais surtout avec de nouvelles images. « Iles et lumières » offre ainsi près de 500 photos signées Philippe Bacchet, qui sillonne la Polynésie depuis 30 ans. Au travers de son objectif, il survole les atolls, plonge avec les requins et grimpe dans les arbres pour immortaliser les paysages.Et depuis tout ce temps, le photographe ne se lasse ni des îles, ni de la lumière du Pacifique. Dans cet ouvrage vous pourrez ainsi retrouver les paysages d’une soixante d’îles de tous les archipels. « Iles et lumières » est en vente dans les librairies au prix de 3 950 Fcfp.

Article précedent

Journal de 7:30 le 20/09/14

Article suivant

Ligue 1 Vini: résultat de la seconde journée

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 20/09/14