JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 26/02/13

Nuutania : l'État condamné à indemniser un ancien détenu © Jérémy DUBOIS

JUSTICE :

Nuutania : l’Etat condamné à indemniser un détenu

Le tribunal administratif a rendu son délibéré ce matin, suite au recours déposé par un ancien détenu de Nuutania qui demandait à être indemnisé pour les conditions indignes, inhumaines et dégradantes de sa détention. L’Etat a été condamné à verser 240 000 Fcfp de dommages et intérêts au plaignant, ce qui équivaut à 10 000 Fcfp par mois de détention, puisqu’il a été incarcéré pendant 2 ans. Le tribunal a suivi la requête du rapporteur public lors de l’audience du 5 février dernier. On est loin des 7 millions Fcfp requis par son avocat, maître Vincent Dubois. Mais celui reste satisfait de cette décision, qui est une première en Polynésie. L’Etat a également été condamné ce matin à prendre en charge les frais de justice qui s’élèvent à 150 000 Fcfp.

FAIT DIVERS :

Sur une remarque de sa mère, il lui détruit sa télé

Cela s’est passé hier à Tumaraa à Raiatea. Alors qu’elle regardait la télévision chez elle, une mère de famille a demandé à son fils de 22 ans de baisser la musique qu’il écoutait dans sa chambre. Celui-ci est alors entré dans une colère noire et a jeté la télévision en travers de la pièce. Il a également pulvérisé la porte de sa chambre à coup de pied et de poings. La mère de famille n’a pas été violentée. Celle-ci a appelé la gendarmerie au secours. Lorsque les gendarmes sont arrivés sur place, l’homme s’était calmé après avoir parlé avec sa grand mère, manifestement la seule personne qu’il écoute. Sur demande des militaires, le fils a remis dans un semblant d’ordre l’ensemble des objets.

POLITIQUE :

La Polynésie ne devrait pas être oubliée de la loi d’orientation agricole

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s’est rendu lundi au 50ème Salon de l’Agriculture, qui se tient actuellement à Paris. Et au cours de sa visite, il n’a pas manqué de s’arrêter sur le stand de la Polynésie française.  Il a notamment évoqué une future loi d’orientation agricole. Une loi qui devrait comprendre un volet Outre-mer prenant notamment en compte les spécificités des territoires du Pacifique ayant un statut particulier. Le premier ministre était accompagné, lors de sa visite, du ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, ainsi que de Jean Tama, le Président du CESC et Jean-Claude Tang, pour le ministère de l’Agriculture polynésien.

PACIFIQUE :

L’Australie est sous la menace d’un cyclone

Le cyclone tropical Rusty se situe actuellement à 140 kilomètres au nord nord-est de Port Hedland en Australie et devrait frapper la ville d’ici les prochaines 24h ou 36h. Le nord du pays est en alerte rouge cyclonique. L’oeil du cyclone s’étend sur 100 kilomètres de long. Avec des vents sur 1 minute de 157 km/h et des rafales à 195 km/h, l’impact pour toute la côte ouest de l’Australie devrait être très important d’ici les heures à venir. En effet, la proximité des villes, la faible vitesse de déplacement et l’envergure de Rusty laissent présager du pire scénario. Selon les prévisionnistes, Rusty devrait encore s’intensifier.

ECONOMIE :

Les prix des hydrocarbures pour les professionnels augmentent au 1er mars

En application de la nouvelle délibération du 10 décembre 2012 portant modification du FRPH, le Fonds de Régulation des Prix des hydrocarbures, il apparaît que les montants de stabilisation calculés pour les  professionnels sont supérieurs aux valeurs fixées réglementairement. Le conseil des ministres a donc décidé d’augmenter le prix de vente des hydrocarbure pour les professionnels de 1 Fcpf/litre. Pour les  goélettes Tahiti-Moorea, le gazole est désormais à 80 Fcfp/litre. Pour les goélettes des autres îles, il est à  78 Fcfp/litre, pour les trucks boulanger, il est à 79 Fcfp/litre, et enfin, pour les pêcheurs, il passe à 51 Fcfp/le litre.

CULTURE :

Molière s’invite au grand théâtre de la maison de la culture

Gérald Mingo et Catherine Chanson, en partenariat avec Te Fare Tauhiti Nui, proposent aux élèves et au public de venir redécouvrir le malade imaginaire de Molière. Pour cette adaptation originale du chef d’œuvre du maître, les artistes ont trouvé une marraine en la personne d’Aline Heitaa-Archier, qui n’est autre que la directrice des enseignements secondaires. Les représentations pour les scolaires débutent aujourd’hui et se dérouleront jusqu’au 8 mars au grand théâtre de la maison de la culture. Réservations au 773 808. Mais la troupe de Gérald Mingo a également voulu séduire le grand public en offrant une représentation unique le 9 mars, à 19h30. L’occasion pour tous de se laisser surprendre par une réalisation moderne et rythmée. Tarif : 2 500 Fcfp. Les billets sont en vente dans les deux carrefour, à Radio 1 Fare Ute et sur notre billetterie en ligne : www.radio1.pf.

« Des corps et visages du Pacifique »

C’est le thème de l’exposition qui se déroule en ce moment au Centre des Métiers d’Arts de Papeete. Une exposition du photographe Werner Bringold. L’artiste a cédé au CMA 3 000 de ses photos et leurs droits d’exploitation. Avec cette exposition, le centre vous présente une partie du travail réalisé par le photographe en Océanie entre 1985 et 2000 lors de différents Festival des Arts du Pacifique et  invite le visiteur à une réflexion sur la diversité culturelle au sein de la région Pacifique. Cette exposition de photographies de Werner Bringold est à découvrir jusqu’au 8 mars au Centre des Métiers d’Art de Papeete.

Article précedent

Barbecue party avec Teheiura

Article suivant

Papeete... au chocolat !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 26/02/13