JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 29/11/13

© APF

© APF

POLITIQUE

Victorin Lurel tacle l’UPLD

La partie de ping-pong continue entre Oscar Temaru et Victorin Lurel.
Alors qu’hier le leader indépendantiste avait persisté et signé sur ses propos tenus la semaine dernière déclarant que la visite de Victorin Lurel était une façon de cautionner un gouvernement de mafieux, le ministre des Outre-mer a fait, comme à son arrivée mercredi, une mise au point. Mais cette fois, solennelle à l’Assemblée de Polynésie Française.

Face aux élus de l’Assemblée de la Polynésie française Victorin Lurel a en effet remis quelques pendules à l’heure malgré l’absence des élus de l’UPLD dans l’hémicycle.
Comme lors du point presse tenu à son arrivée, le ministre des Outre-mer a rappelé que la Polynésie française venait de vivre un moment politique important, parfois tendu. « C’est le jeu normal de la démocratie, le charme et la vigueur du combat, l’ivresse de la victoire, l’amertume de la défaite, ici comme partout ailleurs » a t-il commencé.

Mais il y a un temps pour tout, « il n’est jamais bon que l’amertume de la défaite dure trop longtemps, ni qu’elle s’exprime de façon permanente, virulente et, parfois, inappropriée ».

Victorin Lurel a souligné qu’une fois que les urnes ont parlé il était temps de passer à un travail apaisé, chacun dans son rôle.
Mais Victorin Lurel est allé plus loin en rappelant que si l’Assemblée avait adopté une résolution demandant au gouvernement central de mettre en œuvre la procédure d’autodétermination, lui se dit persuadé que, dans la situation économique et sociale actuelle de la Polynésie française, une telle consultation ne permettra pas de régler durablement la question de l’avenir du territoire. Et Victorin Lurel de rappeler que, comme l’avait déjà dit Francois Hollande « l’indépendance de la Polynésie française n’est pas la solution aux problèmes que rencontre ce territoire. »

Et de continuer « Le gouvernement est, dans ce cadre, prêt à envisager toutes les évolutions souhaitables pour la Polynésie française, y compris en matière institutionnelle, quelle qu’en soit la nature, dès lors qu’elles résulteraient d’un consensus sur le plan local. »
Et de conclure sur le sujet par un lapidaire: certains sont pesants ».
Le partenariat entre le Parti socialiste et l’UPLD survivra-il à cette visite officielle?
Rien n’est moins sur même si sur le sujet Victorin Lurel ne s’est pas prononcé.

Ce discours était aussi l’occasion de faire le bilan de sa visite

En effet, elle s’achève ce soir, Victorin Lurel est donc revenu sur les dossiers en cours en matière d’éducation et d’économie notamment.

La loi Morin étendue à toute la Polynésie

L’Assemblée nationale a voté, dans sa séance de vendredi l’extension de la zone géographique dans laquelle s’applique cette loi relative à la reconnaissance et l’indemnisation des victimes des essais nucléaires.
Appliquée jusqu’alors uniquement dans certains secteurs, notoamment Ceux des atolls de Moruroa, ainsi que l’île de Tahiti. La loi Morin de janvier 2010 sera appliquée dans toute la Polynésie.

Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a déclaré à l’AFP avoir « entendu la demande » des populations, déclarant que cette extension était « la reconnaissance de la contribution polynésienne à l’efficacité de la politique de dissuasion nucléaire »

L’association de Moruroa E Tatao est contente de cette nouvelle, mais concède « qu’il y a rien de vraiment nouveau ».

Un rapport du Sénat rendu public le 18 septembre dernier avait pointé l’inefficacité de la loi Morin, et préconisait des aménagements pour en augmenter le nombre de bénéficiaires, actuellement très limité.

ENVIRONNEMENT

L’association Pa’e pa’e no te ora fête ses 10 ans

A l’occasion de cet anniversaire, l’association qui travaille à la protection de l’environnement et plus particulièrement à la préservation de la vie marine, organise une matinée d’information et de sensibilisation sur la plage du PK 18 ce samedi de 8h à 12h à hauteur du sentier sous marin, qui sera d’ailleurs possible de visiter.
Habitué à recevoir des élèves, cette fois-ci, le président de Pa’e Pa’e No Te Ora, Fily Daniel veut aller plus loin et toucher un large public.

ÉVÉNEMENT

Mister Tahiti 2012 s’apprête à passer le flambeau

Patoarii Garrigues, Mister Tahiti 2012, va remettre la fameuse écharpe à son successeur demain soir. Il est revenu pour Radio 1 sur ce que lui avait apporté cette année en tant que Mister Tahiti et notamment sur sa notoriété nouvelle, qui n’est pas « un grand chamboulement » dans sa vie, mais qui lui a apporté « une bonne expérience ».
Il a rencontré les douze prétendants au titre lors des répétitions, et il a estimé le cru 2013 « bon » avec des « candidats bien préparés ».
La grande soirée d’élection au titre de Mister Tahiti 2013 aura lieu à l’hôtel Intercontinental Tahiti.
Les places sont en vente dans les deux magasins Carrefour, à Radio1 Fare Ute et sur notre billetterie en ligne.

Article précedent

Journal de 7:30 le 29/11/13

Article suivant

Répondeur 6:30 le 29/11/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 29/11/13