JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 30/12/13

SOCIAL

La CPS rend hommage à une matahiapo

Elle a honoré la toute dernière bénéficiaire de l’Aide aux Vieux Travailleurs Salariés (AVTS), une allocation crée en 1961 et destinée à aider à vivre les anciens travailleurs à une époque où la retraite n’existait pas encore.
Mama Puru, comme on l’appelle, touche cette aide depuis ses 60 ans, et ce sera la toute dernière à en bénéficier. Elle incarne donc l’emblème d’une avancée sociale majeure au fenua. Ils étaient plus d’une centaine à bénéficier de l’AVTS en 2004, aujourd’hui il ne reste plus que Mama Puru, qui, du haut de ces 97 ans et grâce à ces 80 000 Fcfp par mois se porte bien sur son île de Maupiti dont elle est la doyenne.

TOURISME

105 pensions de familles décrochent leur label Ia Ora

L’Association des Hôtels de Famille de Tahiti et ses Iles (AHFTI) continue de valoriser et promouvoir les petits hébergements de Polynésie française.
Pour l’année 2014, ce ne sont pas mois de 105 établissements, répartis sur tout le territoire, qui se sont vu attribué le label. Celui-ci se décline en différents niveaux : de 1 à 5 « fare » en fonction de la qualité de prestation.
En septembre dernier, l’association lançait dejà « Ia Ora, au cœur des traditions », un label destiné à classer les gîtes en fonction de différents critères.
Pour la présidente de l’association Melinda Bodin, c’est un gage de qualité « on ne peut plus fiable ». L’édition 2014-2015 du nouveau guide « Ia ora » devrait être disponible dès le 1er trimestre 2014. Les gérants nouvellement labélisé seront également présent lors du prochain salon du tourisme.

L’Institut du monoï sort un calendrier

Et c’est une première ! A l’intérieur, on y retrouve des photos artistiques illustrant le produit mais aussi ses bienfaits sur la beauté des femmes polynésiennes. Ce calendrier, édité en 800 exemplaires est distribué auprès des producteurs de Monoï de Tahiti appellation d’origine contrôlée.

ECONOMIE

Jackpot pour la Nouvelle-Zélande qui accueillera les tournages d’Avatar

Peter Jackson en a fait un petit eldorado du cinéma grâce aux Seigneur des Anneaux et du Hobbit, dont le deuxième volet vient de sortir en salles. « L’île au long nuage blanc », servira donc de décor aux trois prochains opus qui constitueront la suite du film « Avatar », pour un investissement total de 413 millions de dollars américain. Le réalisateur canadien, James Cameron, auteur des deux plus gros succès au box office mondial, n’a pas choisi cette destination au hasard puisque Wellington veut mettre le 7eme art au cœur de son développement économique et culturel.
Si le gouvernement kiwi a concédé un rabais fiscal de 25% pour sceller cet accord, le pays devrait profiter d’importantes retombées.
Dans un communiqué, Steven Joyce, le ministre du Développement économique a déclaré que: « les suites d’Avatar fourniront des centaines d’emplois directs et des milliers d’heures de travail dans le secteur du cinéma et créeront des emplois dans toute l’économie ».
L’accord prévoit que l’essentiel des tournages et des effets spéciaux auront lieu en Nouvelle-Zélande, avec des équipes de tournage composées de techniciens majoritairement néo-zélandais.
L’accord prévoit également qu’une « première » sera organisée en Nouvelle-Zélande, qui a fait du secteur du cinéma l’un des axes de son développement et un produit d’appel pour le tourisme.
Les trois épisodes devraient sortir dans les salles fin 2016,2017 et 2018. Il est 12h…, on passe maintenant à l’écoute de votre répondeur.

Article précedent

NSA : un câble sous-marin d'Orange piraté

Article suivant

Répondeur de 6:30 le 30/12/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 30/12/13