JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 02/06/14

L'atoll de Anuanuraro © Capture écran Google Earth

L’atoll de Anuanuraro © Capture écran Google Earth

Justice

Le procès dans l’affaire Anuanuraro s’ouvre aujourd’hui

Reportée en janvier dernier, c’est ce matin que s’ouvre la première audience du procès en correctionnelle de l’affaire portant le nom de l’atoll racheté « au prix fort » par le Pays à Robert Wan. Six prévenus sont appelés à la barre dans cette affaire politico financière. Gaston Flosse et Edouard Fritch, respectivement président et vice président du Pays au moment de l’achat, Gaston Tong Sang qui était ministre des Affaires foncières et Georges Puchon qui était ministre des Finances comparaissent pour détournement de fonds publics. L’agent immobilier Henri Bontant comparait lui pour complicité de détournement de fonds publics et le perliculteur Robert Wan pour recel de détournement de fonds publics. Souvenez vous, L’affaire remonte à avril 2004, lorsque Oscar Temaru, tout juste élu président, a porté plainte contre X pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt concernant l’achat à Robert Wan par le Pays deux ans plus tôt de Anuanuraro. Oscar Temaru, bien décidé à faire le ménage dans les affaires de son prédécesseur Gaston Flosse, notait que l’atoll, acheté 850 millions Fcfp avait été acquis par le producteur de perles à 35 millions Fcfp vingt ans plus tôt et surtout, qu’il avait été estimé par la Commission des Evaluations Immobilières (CEI) à seulement 150 millions Fcfp l’année précédant l’achat, presque six fois moins que le prix de vente. L’enquête a révélé quelques années plus tard que Robert Wan, décrit par Gaston Tong Sang comme “financeur habituel du parti politique Tahoeraa”, était en cessation de paiement au moment de la transaction.

Politique

Le gouvernement est allé à la rencontre des habitants de Hao ce weekend

Le président Gaston Flosse accompagné de quelques-uns de ses ministres se sont rendus à Hao pour y exposer le projet aquacole de la société Tian Rui International Investment à la population et au conseil municipal mais aussi rassurer les propriétaires terriens menacés d’expulsion. Selon un communiqué de la Présidence, à l’issue des différentes rencontres les élus et les propriétaires terriens se seraient déclarés favorables au projet. « L’expropriation pour utilité publique ne serait utilisée que comme ultime solution », alors que les échanges de terres seraient eux privilégiés a annoncé le Président.
Le navire de la flottille administrative Tahiti Nui 9 doit appareiller d’ici la fin de la semaine avec des plongeurs. Il ira renforcer les équipes militaires qui ont entrepris le nettoyage du lagon pour en extraire les débris laissés par le CEP. A noter qu’il s’agissait de la première fois que le projet aquacole de la société chinoise est présenté à la population de Hao.

Société

l’OPT a terminé ses travaux sur honotua avec de l’avance

Initialement prévu jusqu’à hier, les travaux de maintenance du câble Honotua auront duré moins longtemps que prévu et l’OPT a terminé avec de 20 heures d’avance sur le planning. La Polynésie n’aura finalement été privée de haut débit qu’à peine plus de 24h. Si les équipes ont travaillé 24/24h afin que les délais soient respectés, une surveillance va tout de même être effectuée. Le coût global de cette opération n’a toujours pas été révélé. Marc Chapman, président du Conseil d’Administration de l’OPT, se veut rassurant et assure que le montant des travaux sera assumé entièrement par l’OPT.

Sport

La ronde tahitienne a été un succès

Le départ de la course a été donné hier à 8h10 au stade pater. 428 cyclistes étaient sur la ligne de départ. Tous ont eu droit à un maillot dont la couleur symbolisait la distance choisie. Les coureurs de la Ronde loisir avec ses 15 kilomètres ont eu à porter le rouge, le bleu pour la Petite Ronde de 55kms et enfin le vert pour la Grande ronde de 110kms. Une course très colorée donc, et qui a eu lieu dans une ambiance festive. Le reportage avec Vaite Urarii Pambrun à retrouver dans notre podcast.

Évènement

Les candidats Tahitian Voice ont mis le feu au Pink Coconut

La première soirée Tahitian Voice, vendredi, a fait un carton et le restaurant de la marina Taina était plein à craquer. Dix-neuf candidats au total sont venus se frotter à l’avis de Sabrina Laughlin, Teiva LC, Aldo Martinez du code 98 et Aldo Raveino de Manahune pour tenter de faire parti des finalistes du concours de chant de l’année.
Compte rendu de la soirée dans notre podcast.

Article précedent

Velouté de potiron

Article suivant

Les Grands Jours de Millésime continue cette semaine !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 02/06/14