JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 04/12/13

Fauchée sur un passage piéton, la jeune fille n'a pas survécu à ses blessures (illustration) © DR

Fauchée sur un passage piéton, la jeune fille n’a pas survécu à ses blessures (illustration) © DR

FAITS DIVERS

Fauchée par une voiture, elle n’a pas survécu

On commence ce journal par cette triste nouvelle. Teura, jeune femme de 18 ans, renversée le 22 novembre dernier sur un passage piéton place Vaiete, est décédée lundi des suites de ses blessures. L’accident s’est produit vers 23h30. La conductrice qui l’a fauché a affirmé,  durant sa garde-à-vue, ne pas l’avoir vu. Présentée à un juge elle a tout d’abord été mise en examen pour blessures involontaires par conducteur.  Des faits qui seront requalifiés en homicide involontaire. La conductrice a été placé sous contrôle judiciaire. Elle encourt une peine de 5 ans d’emprisonnement. La jeune fille sera inhumée dans le cimetière communal de Papenoo  cet après-midi à 15h. A Papeete, un hommage lui sera rendu par ses amis place Tarahoi à partir de 11h30.

POLITIQUE

Les travaux avancent

C’est en tout cas le message qu’a voulu faire passer Albert Solia, le ministre de l’Equipement hier matin en visitant plusieurs chantiers en cours. Opération communication pour Albert Solia qui, trois semaine après sa nomination, a invité la presse a faire un point sur les grands chantiers initiés par son prédécesseur. Réfection et sécurisation de l’avenue du Chef Vairaatoa en finition, la 2×2 voies entre le Pont de l’Est et le Cours de l’Union Sacrée, dont le 1er tronçon devrait être livré cette semaine. Les travaux à Papeete avancent et les plannings sont tenus. Et puisqu’il est question de tunnel, où en est celui de Punaauia? Albert Solia a indiqué que là encore les travaux avancaient. Des travaux qui feront l’objet d’un nouveau rendez-vous avec la presse dans une dizaine de jours. Mais la proximité de ces travaux avec les élections communales interroge et plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer cet état de fait. Michel Buillard s’en défend, sa commune est toujours en travaux.

SANTE

Manque de praticiens: le SPHPF tire la sonnette d’alarme.

Depuis le 1er août, le poste de cancérologue n’a toujours pas été pourvu, l’oncologue démissionnaire serait parti à cause « des pressions exercées et à la précarité de sa situation »  indique le Syndicat des praticiens hospitaliers de Polynésie française. Autre service touché par un manque de médecin, la pneumologie. Sur les quatre postes existants, un n’a toujours pas été pourvu et un second sera  bientôt vacant a précisé le syndicat. Au cœur du problème, le protocole de mars 2013 sur la reprise d’ancienneté qui n’a toujours pas été appliqué au Taaone. Si un médecin de métropole souhaite venir exercer sur le fenua, il peut perdre une partie de son ancienneté et donc obtenir un échelon inférieur à celui qu’il avait en métropole. Une conséquence importante dans l’évolution d’une carrière dans la fonction publique. C’est pourquoi la Polynésie française reste peu attractive pour un médecin métropolitain, et que le CHPF peine à recruter. Le docteur Marc Lévy, président du syndicat des praticiens hospitaliers, attend toujours l’application de ce protocole. Ce sera donc à Béatrice Chansin, ministre de la Santé et de la fonction publique, portefeuille dont elle a la charge depuis le dernier remaniement, de traiter cette épineuse question du manque de praticien au CHPF.

 SOCIAL

Punaauia se mobilise pour les familles démunies

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’association A Tau turu ia na de Punaauia, l’association des familles catholiques, la Maison pour tous de Punaauia et les commerçants de la commune renouvellent l’opération Repas de Noel pour les familles défavorisées. Ces acteurs de la vie communale seront présents devant les commerces ces vendredi et samedi, toute la journée, à partir de 8h. L’année dernière, ce sont plus de 156 familles qui ont pu bénéficier de colis. Cette année, elles devraient être plus de 370. La précarité s’installe donc de plus en plus dans les quartiers. Parmi les denrées souhaitées : le lait pour les enfants, la farine ou encore les produits frais tels que la viande.

 CULTURE

Les pierres s’exposent à la Maison de la Culture

Jusqu’à samedi, la Maison de la Culture vous invite à retrouver le petit peuple de pierre de Teva Victor. Ce sculpteur autodidacte y expose majoritairement des pierres sculptées avec un travail profond du support, une expression intense des émotions. L’exposition a lieu dans la salle Muriavai de 9h à 17h en semaine et de 9h à 12h samedi.

Article précedent

Prostitution : feu vert de l'Assemblée à la pénalisation des clients

Article suivant

Répondeur de 6:30 le 04/12/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 04/12/13