JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 09/04/14

Nuihau Laurey © Cédric VALAX

Nuihau Laurey © Cédric VALAX

Économie

Le plan de relance du Pays est fin prêt

Le vice-président et ministre de l’Économie et des finances, Nuihau Laurey, le présentera aujourd’hui dans sa version finale lors du Conseil des ministres. Nous n’en sauront pas davantage aujourd’hui, c’est Gaston Flosse qui en dévoilera les grandes lignes lors de son discours de politique générale. Discours qu’il prononcera demain, à l’occasion de l’ouverture de la session administrative à l’Assemblée de la Polynésie française. Le plan sera présenté en détail la semaine prochaine par Nuihau Laurey, lors d’une conférence réunissant les acteurs du monde économique et la presse.

Justice

Le Haut-conseil se retrouve une nouvelle fois devant le tribunal

Hier matin, le tribunal administratif de Papeete s’est penché sur le recours déposé par Oscar Temaru demandant l’annulation de la délibération du 11 juillet 2013 créant le Haut-conseil. Dans ses conclusions, le rapporteur public a lui aussi demandé l’annulation de cette délibération. Il est donc allé dans le sens du Conseil d’Etat qui avait déjà, en février dernier, prononcé l’illégalité de la loi du Pays portant création du Haut-conseil. Philippe Neuffer, qui représente les intérêts d’Oscar Temaru, considere que l’ensemble de textes adoptés pour la création du Haut-conseil, sont je cite, comme un « millefeuille immangeable et indigeste ». La décision du tribunal a été mise en délibéré et devrait être connue le mois prochain.

Société

La presse à carcasse se déplace dans vos communes

Une opération de compactage des carcasses de voitures a débuté à Pirae il y a 15 jours et 90 épaves ont déjà été réduites en un bloc d’environ 1m3. A l’heure actuelle, la presse hydraulique se situe du côté de Arue et devrait entamer un tour de l’ile dans les prochains jours. Le coût financier de cette opération se monte à 26 millions Ffcp pris en charge par le Pays. Depuis 2005, près de 9000 épaves ont pu ainsi être traitées et évacuées en Nouvelle Zélande. Pour cette opération, on devrait en dénombrer environ 1600. Sachez enfin que si vous aussi vous avez une épave dont vous voulez vous débarrasser, il faut vous rapprocher du service technique de votre commune qui la récupèrera.

Sport

O’league : Pirae s’est imposé mais Dragon a échoué

Mardi, dans le second match du groupe A, l’AS Pirae s’est imposé 2-1 face aux Solomon Warriors. Marama Vahirua a ouvert le score dès la douzième minute suivi à la 26ème par Jimmy Tepa. En seconde période le joueur de Salomon James Naka a permis à son équipe de remonter au score mais ce ne sera pas suffisant. Vendredi, Pirae rencontrera le Kiwi FC. La veille, dans le match d’ouverture du groupe B, l’AS Dragon n’a par contre pas réussi son entame de la compétition, battu 1-0 par l’ Amicale FC du Vanuatu. Prochain match pour Dragon jeudi face à Auckland City

Société

Portrait d’artiste avec Tana Tokorani, 4 fois primé au festival du tatouage

Si la convention Polynesia Tatau qui s’est achevée dimanche a récompensé Siméon comme meilleur tatoueur, nous nous sommes intéressés à Tana Tokorani. Ce jeune tatoueur d’une trentaine d’année est déjà bien connu dans le monde du tatouage. Il a d’ailleurs raflé 4 prix lors de cette dernière édition du festival International Polynesia Tatau dont le prix spécial du jury et deux prix « Best of the day ». Du haut de ses 1m71 et malgré une forte carrure, Tana reste d’une grande timidité, mais rassurez vous, en tatouage il excelle, un moyen de s’évader.Pour le retrouver vous pouvez faire un tour du côté du « shop » où il exerce son art. Ca se passe chez Mana’o Tattoo.

Enfin la petite histoire…une bouteille a la mer à été repêché après un long, très long périple….

C’est l’histoire d’une bouteille à la mer…Lancée à l’eau il y a 101 ans, rien n’aurait pu laissé penser qu’elle serait retrouvée et rendu à sa famille après autant de temps… On ne sait pas réellement ce que contient ce message, mais on sait que cet homme d’origine Allemande, a eu la foi de l’envoyer dans l’immensité de la mer. Le pêcheur connait son affaire, il connait les secrets intimes de cet océan qu’il côtois chaque jour. Il a confiance en lui. Sa petite fille, Angela Erdmann, bénéficie aujourd’hui de cette confiance. Après 101 ans d’érance, la bouteille est retrouvée et confiée à un généalogiste, dernier maillon de la chaine qui va lui permettre d’arriver à destination. On imagine très bien, l’émotion qu’à pu ressentir cette femme d’une soixantaine d’année. Son grand père a eu raison du temps qui passe, a eu raison d’y croire… Le Guiness book, confirme que la bouteille a battu un record, le Musée International de la Marine allemande, l’a placée dans ses vitrines… mais derrière les feux de projecteur, c’est l’histoire d’une famille qui s’est retrouvée, l’histoire d’un pêcheur qui a cru en ses marées.

Article précedent

Le monde du Numérique adoube-t-il Axelle Lemaire ?

Article suivant

Ballena Production présente Efrain Toro en concert !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 09/04/14