JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 11/12/14

CV Flosse

Justice

Gaston Flosse est visé par une affaire de vaisselle…

Deux perquisitions menées hier matin au domicile de Gaston Flosse à Erima, ainsi qu’à l’assemblée de la Polynésie. Dans le même temps, la compagne de l’ancien président du Pays, Pascale Haiti, a été placée en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour « détournement de biens publics ». C’est l’enquête sur le poste de Gaston Flosse à l’assemblée qui a débouché sur de nouveaux éléments assez cocasses pour l’ancien président. Les enquêteurs de la DSP ont découvert que l’argenterie et la vaisselle de la présidence, payé avec les deniers publics avaient disparus après le départ du leader du Tahoeraa en septembre dernier. Ils ont été retrouvés au domicile de Gaston Flosse et de sa compagne, ainsi qu’à l’assemblée de la Polynésie française… puis restitués à la présidence un peu plus tard dans la journée. Le Tahoeraa Huiraatira a réagit dans u communiqué de presse en dénonçant je cite un « acharnement judiciaire » avant d’affirmer que Gaston Flosse est victime d’un traitement judiciaire comparable à celui de Pouvanaa a Oopa à son époque.

Société

Air Tahiti Nui va baisser ses tarifs

Le baril de pétrole étant à la baisse, ATN dispose d’une surcharge de carburant depuis novembre dernier. La compagnie au tiare a donc décidé de répercuter ce gain sur le prix de ses billets d’avion. Cette réduction s’applique aux vols long-courrier et pour la classe économique. La compagnie au tiare se fournit en jet kérosène, plus cher que le kérosène normal. Et depuis le mois de juin de cette année, le prix du baril a commencé à baisser. Seul bémol pour la compagnie, l’augmentation du dollar a quelque peu compensé cette baisse.

Education

Des chercheurs ont préconisé l’enseignement renforcé du tahitien

Les enseignants chercheurs responsable de l’expérimentation du programme ReoC3, ont présenté le hier à de la ministre de l’Education Nicole Sanquer le bilan de leur étude. Il s’agit d’un programme de lutte contre l’illettrisme par l’enseignement renforcé du Reo Tahiti. L’enjeu était de savoir si il permettait de consolider les compétences linguistiques des élèves en tahitien, de renforcer la maîtrise du français écrit et de favoriser les effets de transferts interlangues. Radio 1 s’est procuré la synthèse de leur rapport. Il conclut aux « apports positifs de ReoC3 sur le développement langagier en tahitien sans effet négatif sur le français, et ceci malgré une grande hétérogénéité des profils langagiers des élèves et des pratiques enseignantes ». Seul bémol, il est recommandé une meilleure « articulation français-tahitien, via des activités de mise en correspondance et de différenciation entre les deux langues. »

Social

Les syndicats montent au créneau pour dénoncer les nouvelles mesures de la PSG

Le syndicat A Ti’a i Mua a donné une conférence de presse hier suite aux révélations de nos confrères de La Dépêche sur les mesures qui devraient être prises pour le budget 2015 de la CPS. Le trésorier d’ A Ti’a i Mua, considère ces mesures comme étant « un pansement sur la jambe de bois et celles-ci vont peser lourdement sur les salariés et les retraités ». Selon le syndicat, la caisse de l’assurance maladie devrait se retrouver en déficit de près de 12 milliards de Fcfp. Un déficit qui va peser sur la branche des retraites. A Tia I Mua propose, pour financer ce déficit, de « contracter un emprunt pour rembourser la caisse de retraite », et de mettre en place « un régime unique de l’assurance maladie financé par une cotisation universelle ». Sur la hausse des cotisations retraites et la baisse des remboursements entraînée par l’augmentation du ticket modérateur, A Tia i Mua trouve ces mesures inacceptables et appelle à la mobilisation en cas d’adoption de ces augmentations. Le syndicat a également fait le point sur les avantages des salariés de la CPS et estime que: « Les salaires des agents ne pèse rien dans le déficit ce sont des mesures symboliques ». Par ailleurs, le secrétaire général de la CSTP-FO, Patrick Galenon, qui était l’invité du journal de Radio 1 hier midi, partage globalement l’analyse de A Ti’a i Mua. Il estime, reprenant l’expression de A Ti’a i Mua, que : « Ces mesures ne permettraient pas à la PSG de s’en sortir. Mais tant que nous n’avons pas de vraie relance économique, toutes les mesures qui seront prises seront des pansements de bois. »

Patrick Galenon s’est également exprimé concernant la greve au SEFI

Le mouvement entre aujourd’hui dans son troisième jour et aucune nouvelle négociation n’a été menée pour l’heure entre les 9 grévistes et le ministère de l’Emploi. hier matin, le gouvernement a reçu le soutien des chefs d’entreprise au travers de la CGPME. Le syndicat patronal a déploré « des méthodes d’un autre temps » et estimé que d’autres voix de négociation devaient être privilégiées. Nous avons donc profité de la présence dans nos studios de Patrick Galenon pour l’interroger sur la faiblesse du suivi de cette grève. Selon lui ce n’est pas une question de quantité mais de qualité. Notons que donc pour l’instant, les syndicats sont toujours en attente d’une rencontre avec le Président du Pays.

Société

Un pilotes du CASA a réussi une EvaSan périlleuse aux Marquises

Oui ca s’est passé mardi. Dans la matinée un Casa a du décoller vers l’aéroport de Ua Pou pour une évacuation médicale d’urgence, mais qui s’est faite dans des conditions assez particulières. En effet, la piste d’atterrissage qui ne mesure que 846 mètres de long pour 18 mètres de large a dû accueillir le Casa, d’une envergure de 26 mètres. Démesuré donc et hors des limites de capacités de la piste. Pour couronner le tout la piste se trouve être encaissée dans une vallée, où le vent est fort et les turbulences s’intensifient. Après 3h45 de vol, et approchant du relief, les turbulences se sont intensifiées et la remise des gaz n’était plus possible. Malgré tout, l’appareil a tout de même réussi à se poser grâce au professionnalisme des pilotes aguerris. Le blessé a été pris en charge immédiatement et l’équipage a redécollé dans la demi-heure. L’avion s’est posé à Faa’a à 18h15 et le patient a été conduit au Taaone pour y être soigné. Ses jours ne sont pas en danger. Notons que le dernier atterrissage du Casa sur cette piste remontait à 2007.

Article précedent

UMP : le cercle des sarkozystes disparus

Article suivant

INFO E1 - Entre deux tueries, Merah a braqué une bijouterie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 11/12/14