JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 12/06/12

Luc Tapeta, président du conseil d administation de la CPS. © Cédric VALAX

SOCIAL :

Médecins – CPS : Luc Tapeta demande la poursuite des négociations.

La décision était attendue, le tribunal administratif, après avoir annulé l’arrêté qui régit la convention collective qui lie la CPS aux médecins libéraux, a également annulé l’arrêté régissant la convention individuelle. Si le syndicat des médecins estime que, de fait, les conventions tombent et sont maintenant illégales, le président du Conseil d’administration de la CPS, Luc Tapeta, tempère cette interprétation et nie l’annulation complète de ces arrêtés. Il appelle les médecins à revenir à la table des négociations pour trouver une issue à la crise. Rappelons que médecins et CPS doivent parvenir à un accord avant le 30 juin sous peine de voir le tiers payant disparaître. Les discussions risquent d’être difficiles puisque le syndicat des médecins a annoncé ne vouloir désormais discuter qu’avec le ministre de la santé.

La grève ne devrait pas avoir lieu au service de l’Assistance et de la sécurité de la Présidence.

Le préavis de grève, déposé par la confédération syndicale A Tia i Mua devait prendre effet ce matin, à 0h. Finalement, les agents du service de l’assistance et de la sécurité de la Présidence n’entrent pas en grève, car des discussions ont eu lieu hier avec la direction, et un protocole d’accord devrait être signé ce matin.

POLITIQUE :

Le tsunami rose des partisans du PS.

Les résultats nationaux du premier tour des élections législatives sont maintenant connus. Et si la gauche arrive en tête au terme de ce premier tour, les analystes s’accordent pour dire que l’on est loin de la vague rose annoncée, voire attendue. « Faux », réplique Tajim Monod, porte-parole du comité de soutien à François Hollande, qui annonce un tsunami rose. Et c’est ce soir que l’association Polynésie socialiste, un temps en silence, se réunit pour une refonte complète de son bureau.

Radio 1 et Tiare FM reçoivent les candidats au second tour.

Le deuxième tour de l’élection législative, c’est samedi. Avant cela, nous recevons en direct sur notre antenne, dès aujourd’hui et jusqu’à jeudi, les candidats au 2ème tour. Aujourd’hui, Frédéric Bénot reçoit Edouard Fritch, le candidat Tahoera’a dans la 1ère circonscription, de 10h30 à 11h.

ENVIRONNEMENT :

Jardiner bio à TAHITI, c’est technique, mais c’est possible !

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous inquiéter de la nourriture que vous mettez dans votre assiette avec une préoccupation : manger sain. Jusqu’à présent, les produits que vous trouvez sur les étals sont le plus souvent issus de l’agriculture raisonnée… Un premier pas vers une consommation saine, mais loin d’être aussi intéressante que le bio. Pourtant, tout pousse à Tahiti, et il est possible d’obtenir soi-même des produits bio. C’est ce que propose l’institut Docéo Formation… En trois matinées, Silvère Lamy, ingénieur en agronomie tropicale, vous explique les rudiments de ce mode de culture un peu technique. Cette formation a lieu 3 jeudi par mois et se déroule à Punaauia. Elle s‘adresse aux débutants comme aux initiés. Prochaines sessions à la rentrée de septembre. Vous pouvez réserver vos places au 50 36 66.

CULTURE :

Vente aux enchères : Le musée de Tahiti et ses îles repart bredouille.

La maison Christie’s organisait à Paris lundi après-midi une vente aux enchères où étaient exposés des objets d’art marquisien. Très intéressé par cette vente, le musée de Tahiti et ses îles espérait acquérir quelques uns des objets présentés. Finalement, le musée est reparti bredouille, faute de budget suffisant. L’objet d’art qui a remporté la plus forte enchère est un tambour à jambes, plus communément appelé Pahu. Il a été adjugé à 24 462 650 Fcfp.

ÉDUCATION :

L’UPF lance un nouveau diplôme d’université.

Ce diplôme est intitulé « Didactique du Français Langue Etrangère ». Il s’agit d’une formation en continue avec des cours du soir. Elle s’adresse essentiellement à des enseignants, mais également aux étudiants qui veulent devenir enseignants. Les inscriptions se font jusqu’au 27 août. Renseignements au 803 877.

Les inscriptions sont ouvertes à l’UPF.

Les inscriptions sont ouvertes depuis hier à l’Université de Polynésie. L’université met en place, cette année, une nouvelle procédure : les étudiants doivent d’abord prendre un rendez-vous par Internet à l’adresse suivante : rdv.upf.pf. Puis ils doivent ensuite se présenter à l’université, aux dates et heures convenues à partir du 4 juillet, pour procéder à leur inscription administrative et pédagogique.

Article précedent

Le tsunami rose des partisans du PS.

Article suivant

Lancement d’un nouveau diplôme à l’université de Polynésie.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Journal de 7:30 le 12/06/12