JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 13/12/14

© MAXPPP

© MAXPPP

Faits divers

Tragique homicide à eu lieu mercredi soir dans la vallée de Tipaerui

Dans la soirée, les policiers de la DSP ont été contactés pour intervenir sur des faits de violences. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, un homme de 39 ans prenait la fuite au volant d’une Hyundai. La voiture a roulé à vive allure dans la vallée jusqu’à percuter un mur et s’immobiliser. Dans le même temps, une autre patrouille de police s’est rendue dans la vallée et a découvert un homme agonisant dont le pied avait été sectionné au niveau de la cheville. La victime de 36 ans a été transporté aux urgences dans un état critique. Il est hélas décédé jeudi soir des suites de ses blessures… Le conducteur du Hyundai a été placé en garde à vue. Il a avoué avoir foncé sur l’amant de sa femme, avec sa voiture, l’avoir percuté puis avoir reculé sur lui en le trainant sur plusieurs mètres. Hier soir il a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire à Nuutania.

Economie

Le gouvernement veut faire renaître Kai Hotu Rau

Le président Edouard Fritch l’avait annoncé lors de sa présentation du budget devant les élus de l’assemblée, la centrale d’achat de produits agricoles Kai Hotu Rau va être relancée. La société avait été montée en 2010 sous le gouvernement Tong Sang, avec, déjà à l’époque, Frédéric Riveta au ministère de l’Agriculture. Kai Hotu Rau, détenue à 49% par le Pays et 51% par un groupe d’actionnaires privés, devait permettre d’optimiser la commercialisation des produits agricoles du Fenua et en particulier d’aider les petits producteurs à écouler leur production. Pourtant, ces dernières années, la société avait été mise en sommeil. De l’histoire ancienne pour le ministre de l’Agriculture, et le président Fritch qui souhaite régler le « problème de la structuration et de l’écoulement des productions agricoles » grâce à Kai Hotu Rau. Une première réunion a eu lieu le 24 novembre dernier avec des potentiels actionnaires privés, mais rien n’a abouti. Une autre réunion est prévue la semaine prochaine pour voir les propositions et les différentes offres des porteurs de projet.

Justice

Gaston Flosse a été réentendu dans l’affaire du SED

Tout juste mis en examen dans l’affaire de la vaisselle de la présidence, l’ancien président Gaston Flosse a été de nouveau entendu hier à la Section de recherche de la gendarmerie dans le cadre d’une autre affaire judiciaire : Celle du SED, le Service étude et documentation, plus souvent dénommé les RG de la présidence. Dans ce dossier, Gaston Flosse est déjà renvoyé en correctionnelle le 23 mars prochain pour avoir fait suivre des opposants politiques et des journalistes par le service du SED. Mais hier il était interrogé pour des soupçons de « détournement de fonds publics » dans ce même dossier.
Les enquêteurs et le parquet reprochent à Gaston Flosse d’avoir signé les engagé les 19 agents employés au SED entre 1997 et 2004 en tant qu’agents de l’administration du territoire. A l’issue de son audition, Gaston Flosse a reçu une convocation au tribunal correctionnel pour « détournement de fonds publics » là encore le 23 mars prochain.

Politique

Le Tahoeraa demande davantage à l’Etat sur le FIP

Le torchon brûle toujours entre la majorité Tahoeraa à l’Assemblée et le gouvernement Fritch. hier matin, nos confrères de La Dépêche ont révélé un nouveau coup de la majorité. Deux résolutions vont être présentées par les élus oranges à l’assemblée. L’une concernant la demande d’augmentation du financement de l’Etat au Fond intercommunal de péréquation (FIP), et l’autre la création d’un fond d’investissement et de développement des communes. Interrogé vendredi, en marge de l’ouverture de la journée de rencontre avec les maires de la Polynésie, le président du Pays Edouard Fritch a confirmé l’information. Lionel Beffre, le haut-commissaire de la République en Polynésie, a botté en touche sur cette question, préférant attendre que ce projet de résolution soit une réalité pour se pencher dessus.

Culture

Présentation : le « coureur d’atoll »

Le livre « Le coureur d’atoll », déjà sorti en 2001, vient d’être réédité dans une nouvelle version, dans laquelle 80 photos de l’époque ont été ajoutées. Son auteur, Jean-Pierre Marquant est un aventurier qui a parcouru le globe pour de nombreux défis. Traversé en monoski, réalisation du record du monde de vitesse en skateboard en 1977 ou plus récemment le tour des Etats-Unis en vélo. Mais « Le coureur d’atoll » est le récit de ses aventures en Polynésie durant trois années. Samia Stambouli l’a rencontré. Son portyrait est à écouter dans notre podcast.

Article précedent

Manuia/404 SUP Race : En direct livestreaming sur www.sportstahiti.com !

Article suivant

Journal de 12:00 le 13/12/14

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 13/12/14