JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 14/11/14

 © DR

© DR

Santé

On continue à s’intéresser à la greffe de rein ce matin,, avec cette histoire d’un fils qui a fait don d’un ses reins à sa maman

La Polynésie célèbre en ce moment les un ans de la greffe de rein sur le territoire. 7 greffes en tout ont été effectuées et le Professeur Méjean, médecin chef du service d’urologie de l’Hôpital Georges Pompidou à Paris est en ce moment de retour à Tahiti pour réaliser de nouvelles. A cette occasion nous avons souhaité en savoir plus sur ces malades qui ont vécu ou attendent une greffe de reins. Victor Tepa est un habitant de Mataiea. Il est âgé de 35 ans. L’amour qu’il porte a sa mère, malade et dialysée depuis plusieurs années n’a pas de limites. Il a donc décidé, en avril dernier de lui faire don d’un de ses reins. Il nous raconte comment il a pris cette décision (dans notre podcast).

C’est aujourd’hui la journée mondiale du diabète

Le diabète est un problème de santé publique qui touche le monde entier. En 2013, il a causé la mort de 5,1 millions de personnes, sdoit une personne toutes les six secondes. La Polynésie française est plus que jamais concernée. Ici 10% de la population adulte déclarent un diabète et 70% de la population est en surpoids. A Tahiti le centre d’éducation pour diabétiques organise plusieurs stages à destination des malades par mois. Ce sont ainsi 200 patients et accompagnants qui sont formés et accompagnés annuellement. Comment ? Tout d’abord en apprenant tout sur ce mal de notre siècle mais plus encore en réapprenant à manger ou à avoir une activité physique régulière. En réapprenant tout simplement à vivre. A l’occasion de la journée mondiale du diabète, plusieurs manifestations sont organisées en Polynésie. A Papeete, dans les jardins de Paofai, des cours collectifs de danse, du tai chi, du yoga ou encore des stands d’information seront à la disposition du public ce vendredi. Un parcours de santé, récemment ouvert dans ces mêmes jardins sera également inauguré officiellement. Les activités dans les jardins de Paofai débuteront à 16 heures ce vendredi.
retrouvez ci-après le programme des activités en Polynésie.

Social

Nuihau Laurey a annoncé que « des mesures impopulaires doivent être prises »

Le vice-président et ministre en charge du budget et des finances, a répondu hier matin aux questions des représentants lors d’une séance plénière à Tarahoi et a évoqué l’avenir de la protection sociale généralisée. Hier midi, invité du journal de la rédaction de Radio1, il a insisté sur l’urgence des ces « mesures impopulaires » qui sont selon lui « nécessaires au bon fonctionnement de notre protection sociale ». Selon le rapport de l’IGAS dévoilé en octobre dernier le déficit cumulé fin 2014 de la RST, l’une des branches de la PSG, est de l’ordre de 9,5 milliards Fcfp. l’interview de Nuihau Laurey est à retrouver en intégralité sur notre site internet. il revient également sur le budget 2015 et plus largement sur sa politique économique

Société

La Calédonie compte désormais plus d’habitants que la Polynésie.

L’Institut de la Statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie a dévoilé hier les premiers résultats du recensement 2014 de la population. En cinq ans, le nombre d’habitants en Nouvelle-Calédonie est passé de 245 00 à 268 000 habitants, ce qui correspond à un accroissement démographique de 1,8% par an. Une croissance démographique forte qui profite aux trois provinces mais aussi la capitale, Nouméa. Seules sept communes ont perdu des habitants sur l’ensemble du caillou. Ces chiffres contrastent avec le dernier recensement effectué sur la même période en Polynésie, puisque le Fenua a connu entre 2007 et 2012 « un déficit migratoire sans précédent » qui n’a pas été comblé par la natalité, plutôt en baisse ces temps ci. Ainsi la nouvelle Calédonie compte aujourd’hui 500 habitants de plus que la Polynésie Les chiffres exacts donnent 268 767 habitants contre 268 207

La pression monte pour les candidats mister Tahiti

L’élection de Mister Tahiti 2014 s’approche à grands pas. demain, l’un des dix candidats sera élu au titre de « plus bel homme du fenua » pour une année entière. Forcément à la veille du grand soir la pression monte pour les dix jeunes hommes.
Défilé, démonstration de talent, prise de parole, ils devront tout savoir faire pour faire la différence sur la scène de l’hôtel Intercontinental. Si vous souhaitez venir assister à cette soirée, des places dineurs sont en vente au tarif de 7500Fcfp dans les magasins Carrefour de Arue et Punaauia, à Radio1 Fare Ute et en ligne sur notre site Radio1.pf

Article précedent

Énergies maritimes : General Electric implantera son siège mondial à Nantes

Article suivant

Mistral : retour sur un interminable contentieux

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 14/11/14