JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 18/07/13

Clinique de Paofai © DR

JUSTICE :

La clinique Paofai en redressement judiciaire

A la demande de son gérant, Jacques-Henri Favier, la clinique Paofai a été mise en redressement judiciaire. Une décision qui vient d’être rendue par le tribunal de commerce. Un administrateur a été nommé afin de revenir sur les comptes de l’établissement.  Au total, ce serait 1,4 milliard Fcfp de dettes qui seraient dues, pour la plupart, en raison des condamnations que la clinique avait du payer suite au procès de deux radiologues en 2001 et le versement de 630 millions Fcfp. Les 180 salariés qui travaillent à la clinique sont surpris par ce redressement judiciaire. La situation sera au programme du comité d’entreprise extraordinaire qui se tiendra demain. Les représentants syndicaux de la clinique tiennent à préciser que cette situation judiciaire n’entache en rien la qualité des soins prodigués aux patients.

Franck Falletta est en garde à vue

Une information révélée par nos confrères de la presse écrite. L’homme d’affaires a été placé hier matin en garde à vue à la section de recherche de la gendarmerie de Papeete. Il y est entendu dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour « abus de biens sociaux », « abus de confiance » et « banqueroute ». Selon les deux quotidiens, c’est le commissaire aux comptes de la maison mère des sociétés de Franck Falletta qui avait alerté les autorités judiciaires.

POLITIQUE :

Retour sur le conseil des ministres d’hier

Un Conseil des ministres s’est tenu hier à la Présidence de la Polynésie française. Seuls quatre ministres y ont participé puisque plusieurs membres du gouvernement sont actuellement en mission à Paris. Néanmoins, plusieurs dossiers ont fait l’objet d’une présentation lors du point presse donné par le porte-parole du gouvernement Marcel Tuihani. Il a dévoilé qu’une conférence régionale francophone pour promouvoir une alimentation de qualité dans le Pacifique se tiendra au début du mois d’octobre. Elle réunira les différents acteurs de la région en Polynésie française afin de débattre sur l’alimentation de nos populations. Par ailleurs, un projet de délibération portant sur une convention cadre de coopération entre la Polynésie française et l’agence de la biomédecine a été présenté. Une convention est nécessaire afin de mettre en œuvre le dispositif juridique indispensable pour débuter l’activité de prélèvement et de greffe rénale. Ce projet de délibération fait suite à la loi de Pays, adoptée récemment, autorisant la greffe en Polynésie française, et il permettra de procéder aux greffes de manière efficace et sécurisée. Enfin, le ministre délégué à la mer du gouvernement central, Frédéric Cuvillier, a invité Tearii Alpha, le ministre des Ressources marines, à participer aux travaux du CNML, le Conseil National de la Mer et des Littoraux, aujourd’hui, à Paris. Il y sera question, notamment de la protection de la mer et du littoral.

Gaston Flosse est « toujours dans l’attente » d’un rendez-vous avec François Hollande

Gaston Flosse, le président du Pays, s’est envolé dimanche pour Paris avec pour objectif de présenter les mesures actées par l’Assemblée de la Polynésie française. Mais le président est « toujours dans l’attente » d’un rendez-vous avec le chef de l’État. Par ailleurs, Marcel Tuihani a confirmé que Gaston Flosse s’entretiendrait avec Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer demain à 11h, heure de Paris. De son côté, Tearii Alpha, le ministre des Ressources marines, a rencontré hier, Gérard Grignon, le président de la délégation à l’Outre-mer au Conseil économique, social et environnemental. Béatrice Chansin, la ministre de la Santé a, quant à elle, rencontré hier Félix Faucon, le directeur général adjoint de l’offre des soins. Les discussions ont porté sur le déblocage par l’Etat de 47,7 millions Fcfp pour les internes hospitaliers affectés en Polynésie française.

SPORT :

Un polynésien est champion de France de natation

Le jeune nageur polynésien Rahiti De Vos a remporté deux titres aux championnats de France des « 16 ans et plus » qui se sont tenus du 10 au 14 juillet à Dunkerque. Il a réalisé une superbe compétition puisqu’il a obtenu deux titres de champion de France « 16 ans et plus » au 800m nage libre en 8’15 »15 et au 1500 m nage libre en 15’45 »85. Rahiti De Vos, ancien sociétaire du Cercle des Nageurs de Polynésie, a également obtenu deux titres de champion de France cadets. C’est d’ailleurs le seul cadet à être monté sur la plus haute marche de ces championnats des « 16 ans et plus ». A noter également sa médaille de bronze au 400 m nage libre en 3min 58 secondes et 98 centièmes. Cette performance lui a permis d’obtenir la médaille d’argent en cadet.
Rahiti, qui était parti au pôle France de Font Romeu à l’âge de 15 ans, intégrera l’année prochaine l’Olympic Nice Natation avec pour célèbre entraineur Fabrice Pellerin, qui a conduit Yannick Agnel et Camille Muffat sur la plus haute marche du podium olympique à Londres.

Marama Vahirua a été recruté à la FTF

Dans un communiqué envoyé hier aux rédactions, la fédération tahitienne de football dévoile qu’elle vient de recruter Marama Vahirua. Celui-ci avait annoncé sa retraite sportive à la fin du mois de juin. Le poste précis qu’il occupera à la FTF ne sera dévoilé que demain, lors d’une conférence de presse organisée par la fédération.

CULTURE :

L’instant de vérité approche pour le Heiva i Tahiti 2013

La soirée tant attendue de la remise des prix du Heiva i Tahiti 2013 aura lieu ce soir, place To’Ata. Le concours, qui a débuté le 4 juillet, a vu défiler, au cours de 6 soirées, 13 groupes de danse et 16 de chants. Tous ont rivalisé de créativité, de grâce et de couleur pour offrir au public un instant de magie et tenter de remporter le premier prix du plus vieux concours de chant et danse de l’Océanie. Ce soir, le jury, présidé par  Manouche Lehartel, remettra près d’une cinquantaine de prix dont le très attendu grand prix Hura Tau. La cérémonie se jouera à guichets fermés. A noter que la soirée des lauréats se déroulera, quant à elle, samedi à 19h30, à To’ata. Les billets sont en vente dans les deux magasins Carrefour, à Radio1 Fare Ute et sur notre billetterie en ligne, au www.radio1.pf.

Clinique de Paofai © DR
Article précedent

La clinique Paofai en redressement judiciaire : « une surprise » pour le personnel

Article suivant

Journal de 12:00 le 18/07/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 18/07/13