JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 21/05/14

Les pirogues de loisirs dans le collimateur ©DR

Les pirogues de loisirs dans le collimateur ©DRJournal de

Société

Les pirogues de loisirs dans le collimateur

Après une série d’accidents aux conséquences dramatiques survenus dans le lagon de Punaauia, l’activité même des loueurs de pirogue de loisir est sous le feu des projecteurs. Si la réglementation fait débat, certains avis sont déjà très tranchés. Interrogé sur la question le ministre du tourisme Geffry Salmon se prononce contre l’exploitation de ces pirogues en l’absence de mesures de sécurité renforcées. Pour le maire de Punaauia la situation n’est justement pas simple. Après avoir pris deux arrêtés, l’un interdisant le stationnement des clients de ces pirogues à la marina de Orohiti, et l’autre, l’utilisation des pontons pour leur embarquement, Ronald Tumahai dénonce une situation qui empire. En dehors des problèmes de sécurité il dénonce la pollution qu’engendrerait la surexploitation du « banc de sable ». Pointées également par le tavana de Punaauia, les autorisations délivrée à ces pirogues par le Port autonome, à qui la gestion de cet espace maritime revient. Elles auraient menées selon lui à l’agglutination des embarcations sur le banc de sable.

Évènement

le 30eme anniversaire de l’Autonomie va durer deux mois

C’est ce qu’a annoncé hier le ministre du Tourisme et de la Culture Geffry Salmon. Le gouvernement a décidé de mettre les petits plats dans les grands et d’étaler la fête de l’autonomie du 27 mai au 27 juillet. Point d’orgue de cet anniversaire: la journée du 29 juin avec un défilé populaire, un feu d’artifice tiré dans la rade de Papeete, l’inauguration d’une nouvelle stèle dans les jardins de Paofai et un bal place Vaiete. Le Pays voit les choses en grand et plusieurs événements seront donc estampillés « trentenaire de l’autonomie ». Un moyen de réunir la population autour d’une « histoire commune » selon le ministre du Tourisme. Ces célébrations auront tout de même un coût. Pour l’ensemble de ces célébrations, la facture s’élève à 38 millions Fcfp. Un montant que Geffry Salmon relativise en rappelant que la dernière célébration de la levée des pléiades avait coûté plus cher sous le précédent gouvernement. Il justifie d’autant plus ce choix que le budget alloué à l’événement permettra de financer plusieurs manifestations.

Politique

L’Onu ouvre aujourd’hui un séminaire pour éliminer le colonialisme

Depuis les années 1990, le Comité spécial des Vingt-Quatre, qui siège à l’ONU, organise régulièrement des séminaires régionaux, afin de prendre note des progrès effectués dans la mise en place des mesures de décolonisation. L’un d’eux démarra aujourd’hui et Fidji et le sénateur Richard Tuheiava y participe. L’Objectif: accélérer l’action, dans la mise en œuvre de la troisième décennie internationale de l’élimination du colonialisme. Selon Moetai Brotherson le mot « décolonisation » en effraye plus d’un. Le « Tavini tour » organisé la semaine dernière pour fêter le premier anniversaire de la réinscription de la Polynésie sur la liste onusienne avait justement pour but d’expliquer la démarche, mais il en faudra d’autres

Culture

l’ivresse des profondeurs comme si vous y étiez

Voici une vidéo qui devrait évoquer des souvenirs à nos amis plongeurs sous-marins, nombreux sur le territoire.Le célèbre apnéiste français Guillaume Nery, qui était venu nous rendre visite au fenua à l’occasion de la dernière fête de la science, vient de sortir un court métrage intitulé Narcose Un film, qu’il a réalisé avec sa compagne et qui illustre avec poésie le phénomène d’hallucination que l’on vit lorsqu’on plonge à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Des images déconcertantes, tirées de leurs propres expériences et qui vont vous laisser sans voix. L’artiste Medi les a même utilisées pour réaliser son dernier clip « the sanctuary of Us ». Une vidéo qui est bien sure à retrouver sur notre site internet au www.radio1.pf

Et pour finir, un message pour les métropolitains, qui souhaitent s’envoler pour Tahiti

Et bien c’est ce que vous propose la marque Oxbow avec son jeu en ligne Oxbow Quest qui vous suggère de devenir un véritable reporter-photographe destiné à partager le quotidien du team Oxbow. Pour y participer c’est très simple : inscrivez-vous sur le site oxbowquest.com Postez votre candidature sous la forme d’un récit de voyage : texte et photos à l’appui. Les 3 candidats ayant collecté le plus de votes du grand public seront désignés comme finalistes. Vous avez jusqu’au 27 juin pour vous inscrire. L’annonce du grand gagnant se fera le 7 juillet prochain.

Article précedent

Papeete fête les mamans samedi 24 mai !

Article suivant

Journal de 12:00 le 21/05/2014

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 21/05/14