JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 29/11/13

Victorin Lurel plaide pour des casinos © Cédric VALAX

Victorin Lurel plaide pour des casinos © Cédric VALAX

POLITIQUE

Victorin Lurel dit oui aux casinos

Le ministre des Outre-mer s’est rendu à Makemo et Bora Bora hier. Bora Bora, la perle du tourisme aux standards internationaux, une perle sans casinos. Inconcevable pour Victorin Lurel qui plaide en faveur de leur ouverture, gage de développement. La prise de position du ministre des Outre-mer ne manquera pas de piquer à vif Oscar Temaru. Si politiquement, PS et UPLD sont encore « partenaires » Oscar Temaru en est un farouche opposant. Victorin Lurel insiste : oui au casino si les précautions nécessaires sont prises pour éviter toutes dérive. Puisque Bora Bora est le moteur de la première économie du Pays Victorin Lurel a également commenté le tourisme polynésien estimant que notre pays avait tous les atouts pour lutter contre d’autres destinations moins chère mais aussi moins culturelle. Le déplacement organisé hier dans les îles s’est terminé par un repas en présence des principaux acteurs du tourisme locaux.

Le projet aquacole Tahiti Nui Marine  se précise

Le déplacement de Victorin Lurel à Makemo a permis à Tearii Alpha de présenté « in situ » le projet de ferme aquacole chinois. Si le nom du consortium asiatique à l’origine de ce projet a changé, on connaît le nom de la société qui sera enregistrée en Polynésie française : Tahiti Nui Marine. Le projet a connu quelques évolutions et des précautions ont été prises. Le ministre des Ressources marines, a tenu à les préciser.Tout d’abord la société sera enregistrée en Polynésie et son capital, un milliard Fcfp, sera versé sur le compte d’une banque polynésienne. Le consortium chinois a maintenu son annonce quand aux moyens financiers qui seront déployés : 150 milliards de francs sur quinze ans, soit 10 milliards par an. En dehors de la concession de développement, les concessions d’exploitations seront uniquement attribuées à des polynésiens. Ceux-ci bénéficieront de tout le soutien technique et matériel des investisseurs. Ils seront également formés en Asie pour qu’à terme, les cadres de la société soient également polynésiens. Un projet qui a séduit le ministre des Outre-mer qui a rajouté que la métropole pouvait également aidé au développement halieutique de notre territoire.

« Gouvernement de mafieux » : Oscar Temaru persiste et signe

Toujours en politique. L’opposition avait déjà annoncé qu’elle boycotterait la visite du ministre des Outre-mer, actuellement en Polynésie française jusqu’à ce soir. Oscar Temaru avait dénoncé les « comportements mafieux du gouvernement » et regrette qu’il y ait une justice à deux vitesses. En ligne de mire : Gaston Flosse. Pour lui, Victorin Lurel aurait pu programmer son voyage « après que la justice ait fait son boulot ». L’UPLD appelle à une manifestation cet après-midi, à 16h devant la stèle Pouvanaa a Oopa. « Ce sont des fonds publics qui ont été détournés » a insisté Oscar Temaru qui boycottera d’ailleurs l’intervention de Victorin Lurel à l’Assemblée de la Polynésie française ce matin. Le ministre doit y rencontrer les groupes politiques qui siègent place Tarahoi. Il se rendra, à la place, aux obsèques d’Alfred Helme, l’ancien tavana de Faa’a. Enfin, concernant le pacte de croissance soumis par Gaston Flosse qui n’a pas été signé mercredi, Oscar Temaru a rappelé que l’État devait faire « attention à tout » et ne devait pas accorder « une confiance aveugle » au gouvernement de Gaston Flosse.

EDUCATION

50 ans de recherche racontés au public

Cet après-midi, dans les jardins de l’Institut de Recherche et Développement, aura lieu une restitution de l’ouvrage « 50 ans de recherches en Polynésie française ». Une œuvre qui livre au public les résultats des grands programmes scientifiques conduits au fenua ces cinquante dernières années, dans les domaines de l’environnement, de la santé et de la société. Cette restitution se fera en présence de Victorin Lurel, du ministre des Ressources marines Tearii Alpha ainsi que des chercheurs ayant réalisés l’œuvre, et qui répondront aux questions du public. Il est bien sur impossible de restituer en quelques pages 50 ans de travail, mais pour le directeur de l’IRD, Philippe Lacombe, il est essentiel d’informer les citoyens sur l’environnement qui les entoure. La   présentation aura lieu de 13h30 à 16h dans les jardins de l’IRD. L’ouvrage est d’ores et déjà disponible dans les librairies de la place, les résumés de recherches y sont traduits en tahitien.

CULTURE

Mahana Pae met le monoï à l’honneur

Le GIE Tahiti Tourisme, en partenariat avec la Ville de Papeete, vous invite à célébrer le dernier Mahana Pae de l’année, ce vendredi, autour du thème du monoï. Tout au long de la journée, à Papeete, plusieurs animations auront lieu avec les commerçants et un orchestre itinérant de ukulele déambulera dans les rues. Dans la matinée, des massages traditionnels autour du monoï seront proposés  à l’Assemblée de la Polynésie française, autour du bassin de la Reine. Dans l’après-midi, les activités massages continueront  au GIE Tahiti Tourisme, accompagnées de démonstrations et d’expositions. Le programme complet de l’évènement est à retrouver sur notre site internet au www.radio1.pf

SANTE

L’université lutte contre les MST, dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, qui aura lieu dimanche, l’Université de la Polynésie française organise ce matin, une matinée consacrée à la prévention des maladies sexuellement transmissible. Entre 8h et 12h, des stands de prévention et d’informations seront mis en place sur le campus,  ainsi que des dépistages gratuits par prise de sang. Cet évènement est ouvert à tous.

 

 

 

 

 

 

Article précedent

Exposition artisanale à la Presqu’île

Article suivant

Journal de 12:00 le 29/11/13

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 29/11/13