ACTUS LOCALESJUSTICE

Kalin à la barre pour recel d’abus de bien sociaux

L’ancien tavana de Taiarapu Ouest et ancien représentant à l’assemblée, Clarenntz Vernaudon, comparaissait mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete pour « recel d’abus de biens sociaux ». Le procureur de la République a requis une amende d’un million de Fcfp. Délibéré le 9 août prochain.

Les faits reprochés mardi à l’ancien maire de Taiarapu Ouest et ancien représentant à l’assemblée, Clarenntz Vernaudon, datent de 2011. A cette époque, un proche l’avait contacté pour créer une société de construction, Maohi Built, en Nouvelle Calédonie. L’homme espérait profiter du carnet d’adresse de Clarenntz Vernaudon, pour décrocher des contrats sur le caillou. Mais l’affaire n’a pas tourné longtemps et la société a été liquidée quelques années plus tard pour insuffisance d’actifs. Reste que le gérant de la société est accusé, dans ce dossier, d’abus de bien sociaux. La justice lui reproche d’avoir remis des fonds à Clarenntz Vernaudon. Une somme de 340 000 Fcfp que l’ancien élu avait dépensé, à titre personnel, pour se rendre en Nouvelle Calédonie, y payer son hébergement et ses frais de bouche ainsi que la location d’un véhicule. Dans ce dossier, Clarenntz Vernaudon est donc poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux. Dans ses réquisitions le procureur de la République a demandé une amende d’un millions de Fcfp à chacun des deux protagonistes de l’affaire. Le délibéré a été fixé au 9 août prochain.

Article précedent

18 mois ferme pour avoir enlevé une enfant

Article suivant

Passeport confisqué pour Haddad mis en examen pour corruption dans l’affaire de la SEP

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Kalin à la barre pour recel d’abus de bien sociaux