ACTUS LOCALESSPORTS

Kauli Vaast remporte l’Open de France aux Sables d’Olonne

Kauli Vaast a brillé ce dimanche aux Sables d’Olonne (Vendée) où il a remporté l’Open de France Dacia.

Le phénomène tahitien a encore frappé ! Vainqueur en juillet de la Coupe de la Fédération dans les tubes landais avec la note parfaite en finale (20/20), Kauli « Air Tahiti » Vaast a démontré qu’il était tout-terrain en s’envolant dans les airs aux Sables d’Olonne. Déjà monstrueux en demis (17,90), le champion d’Europe junior a écrasé la finale (19,57) en montant en régime vague après vague. 
D’abord en retrait au nord du spot où déferlaient de bonnes gauches, il a dans un premier temps vu Paul-César Distinguin lui voler la vedette, puis le local Tristan Guilbaud prendre les commandes de la finale. Avant de retourner la situation dans le dernier quart d’heure : 8,33 pts pour un premier air reverse ; 9,60 pts pour deux airs reverse placés sur à peine 20 mètres de vague. De quoi dégoûter (presque) tous ses adversaires à l’exception de Guilbaud, lequel déployait un surf fluide et varié pour rester dans la partie. A l’image de cette longue droite travaillée avec intelligence et technique (9,03 pts). Deux minutes plus tard, Vaast décollait dans un alley oop parfaitement maîtrisé (9,97) et scellait définitivement sa victoire. 

« Il n’y a pas trop ce genre de conditions à Tahiti, excepté à Papenoo, mais ce sont des vagues que je connais bien en m’entraînant souvent en France, a déclaré le surfeur tahitien. J’aime bien car je peux faire des manoeuvres aériennes. Je suis très content de gagner aujourd’hui. Depuis le début de la compétition, j’avais l’option des gauches au nord avec du potentiel pour les manoeuvres et les airs. C’était encore mon option pour la finale. J’étais bien placé avec Paul-César Distinguin, alors que Ian Fontaine et Tristan Guilbaud étaient plus au sud. J’ai mis du temps à me lancer mais, après quelques minutes, j’ai pu construire mes vagues et mes scores. J’avais vraiment envie de gagner ici et surtout de bien surfer. Je suis passé près d’un exploit lors de la compétition WSL à Anglet (mercredi) en commettant une petite erreur face au champion du monde brésilien (Italo Ferreira) et je voulais me racheter. Je vais maintenant aller au Portugal pour le seul et unique Pro Junior de l’année, que j’espère remporter pour conserver mon titre européen. »

Chez les femmes, Vahine Fierro, membre de l’équipe de France et numéro 2 française, inscrite de (toute) dernière minute, était diminuée physiquement. Elle s’est arrêté en demis, battue par Cannelle Bulard. C’est finalement Maud Le Car, de Saint-Martin, qui a remporté l’épreuve.

Avec communiqué.

🎬 Clap de fin pour l'Open de France Dacia de surf 2020, après ces deux jours intenses de compétition ! Félicitations à Maud Le Car et Kauli Vaast, qui ressortent vainqueurs de ce week-end 🏆Merci encore à la Ville des Sables d'Olonne, à l'Olonna Surf Club, à nos partenaires, à tous les bénévoles et au staff qui ont permis à cet Open de voir le jour ❤➡ Compte-rendu de la journée sur bit.ly/3mUEzjyBanque Populaire, France Bleu, Adrénaline, Athlètes du bien-être by Sojasun, Ligue de Surf des Pays de Loire📹 FFSurf / we creative

Posted by Fédération Française de Surf on Sunday, September 27, 2020

Article précedent

Le rhum polynésien veut obtenir son label haut de gamme

Article suivant

Tamatoa Alfonsi, l’homme qui voulait être roi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Kauli Vaast remporte l’Open de France aux Sables d’Olonne